Association humanitaire de sapeurs - pompiers


​Mort des SDF : responsabilité de l’Etat

Communiqué de presse du 8 février 2015



Ce 5 février 2015, de nouveau, une personne SDF est morte de froid sur le parking d’un hôpital. (Lire)

Ce nouveau décès repose la question de la compétence de notre Etat à gérer la prise en charge des personnes SDF.

Aujourd’hui, la question est de savoir si les personnes qui nous représentent souhaitent réellement trouver des solutions...

La personne SDF gêne ! Nous en avions notamment eu  une première expérience avec Madame Aubry, Maire de Lille, qui pour ne pas nous recevoir avait fait intervenir la police municipale (lire). Ce ressenti est également commenté par d autres associations ( voix du nord du  7 février 2015)

Depuis cinq ans, le GSCF a mis en place un kit de survie pour répondre aux besoins vitaux  des personnes abandonnées par notre société.  Description du sac (version 2014 /2015)

Depuis cinq ans, nous tentons d’ouvrir le débat pour trouver des solutions et nous faisons face à l'hypocrisie totale de notre Etat, quelque soit le Président de la République.

Pourtant, nous aurions pu y croire dernièrement lors de la présentation du kit de survie au Ministère des affaires sociales (Lire). Malgré de beaux discours, nous restons toujours dans l’attente de réponses à nos questions.

Dans cette attente, ne nous affolons surtout pas... Chaque pic de froid ou drame continuera à être  médiatisé de façon à faire croire que tout va bien  et que l’Etat gère et met à disposition des moyens . Sauf que lorsque nous sommes sur le terrain, nous recevons un autre discours de ces personnes abandonnées. Le système est totalement à revoir ; seul hic: en France, pour reformer, il faut reconnaitre les erreurs notamment l’argent gaspillé à entretenir la misère...

Il est temps de dire STOP ; il est temps d’ouvrir les yeux et de faire face à cette misère galopante et invisible qui s’installe en France. En 11 ans, le nombre de SDF a augmenté de 44% en France.

Si je dois demain m’engager et créer un rassemblement des oubliés je le ferai, quitte à mobiliser des personnes lors des élections afin de nous faire entendre.
 
Thierry VELU
Président du GSCF
 
GSCF 
BP 80 222 
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex 
Tél : + 33 (0) 03 20 71 77 39
 
Formulaire de contact