Alès: drones en démonstration au-dessus de la ville

Publié le 19/07/2017


Une démonstration de vol de drones a été réalisée au centre de secours d'Alès, ce mardi matin, par le Groupe de secours catastrophe français (GSCF). 

Les sapeurs-pompiers gardois ne sont pas encore équipés de drones mais pourraient bien l'être prochainement. Alors, c'est avec une attention toute particulière qu'ils ont observé Thierry VELU, fondateur du GSCF, piloter un drone au-dessus du centre de secours d'Alès, sous les regards du sous-préfet de la ville Olivier DELCAYROU et du directeur adjoint du cabinet du maire en charge de la sécurité Marian MIRABELLO.

Depuis 2 ans, l'ONG spécialisée dans le sauvetage de personnes victimes de catastrophes utilise les drones. Et depuis un mois, elle est devenue un centre de formation dans ce domaine.

"Le but est d'équiper le maximum de nos adhérents" , explique Thierry VELU. 

Ce mardi, le GSCF - dont le siège est dans le département du Nord - était dans la capitale des Cévennes pour signer une convention avec l'Union départementale des sapeurs-pompiers. Le point de départ d'un partenariat entre les deux associations qui pourrait se concrétiser par la mise à disposition d'un drone pour le Service départemental d'incendie et de secours du Gard.

Pour le commandant CHARREYRON, "la captation de données par l'image permise par ce type d'appareil est très intéressante et pourrait être utile en cas d'inondations par exemple ou de recherche de personnes." Mais il voit aussi les limites d' utilisation: "Un drone ne peut pas voler quand il y a du vent ou quand il fait nuit..." 

Ce mardi matin, au centre de secours alésien, le temps était idéal pour faire voler, pendant quelques minutes, deux drones différents à une trentaine de mètres au-dessus du sol et observer les images retransmises sur petit écran.

Source: objectif gard: accès




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi