Allô le 115 ? Le n° d'urgence des SDF injoignable l'été

Publié le 18/08/2016


Plus d'un appel sur deux au 115 n'a jamais abouti : le numéro d'urgence des SDF a atteint une inefficacité record en juillet alors que de nombreuses structures d'hébergement sont fermées, selon un baromètre de la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars).

Sur les 21 506 personnes ayant contacté le 115 le mois dernier, un chiffre en hausse de 2,4 % par rapport au même mois l'an dernier, 11 908 «n'ont jamais été hébergées», soit 55 % du total, affirme l'étude.

Ce taux correspond à une hausse de 5 % sur un an et à un «quasi-doublement par rapport à la moyenne hivernale».

Dans huit des quarante départements étudiés, dont le Rhône (Lyon), l'Isère (Grenoble) ou la Gironde (Bordeaux), le taux d'attribution est même inférieur à 20 %.

En été, la question du logement des sans-abri ne suscite qu'«indifférence», alors que la mortalité chez les grands précaires est «aussi importante l'été que l'hiver», rappelle Florent Gueguen, le directeur général de la Fnars.

Les personnes isolées sont les plus touchées : seulement 11 % des femmes seules ont obtenu une place d'hébergement en juillet, selon l'étude de la Fnars. Les mineurs non accompagnés sont toujours plus nombreux parmi les appels au 115 : + 66 % par rapport à juillet 2015.


Voir article du GSCF du 16/08/2016

Source


 




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi