Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Après Irma, l'ouragan Maria se renforce et menace les Caraïbes

Publié le 18/09/2017 à 20h15


Une dizaine de jours après le passage d'Irma, un nouveau cyclone menace la Martinique, la Guadeloupe et, dans une moindre mesure, Saint-Martin et Saint-Barthélémy.

Les éléments laissent peu de répit aux habitants des Caraïbes. Quelques jours après le passage d'Irma, qualifié d'"ouragan du siècle" et qui a fait au moins 84 morts, c'est désormais le cyclone Maria qui menace la région. 

Il pourrait frapper des zones déjà dévastées ou d'autres plus préservées, mais jusqu'ici utilisées en base arrière par les secours.

Aux alentours de 17 heures à Paris, Maria s'est renforcé en catégorie 3 sur une échelle en comptant 5, devenant un ouragan "majeur" selon le centre américain d'observation des ouragans (NHC). Avec des vents soufflant jusqu'à 195 km/h, le cyclone s'est renforcé rapidement: l'organisme l'avait classé en catégorie 2 seulement 3 heures plus tôt.

Lundi en fin d'après-midi, Maria se trouvait à 95 km à l'est de la Martinique, placée en alerte violette, qui entraîne le confinement de la population.

Selon les prévisionnistes, le phénomène devrait se renforcer en poursuivant sa route vers la Guadeloupe, dans la nuit de lundi à mardi. Pour cette région, le NHC prévoit des creux pouvant aller jusqu'à 10 mètres, des vents violents avec des rafales jusqu'à 200 km/h, de fortes pluies pouvant aller jusqu'à 400 mm par endroit et qui se poursuivront toute la journée de mardi. 

L'équipe du GSCF, qui était sur Saint-Martin depuis plusieurs jours pour venir en aide aux sinistrés d'Irma, se trouve actuellement sur la Guadeloupe, où elle a été projetée en prévision de l'ouragan Maria.

Nous avons plus que jamais besoin de vos soutiens: FAIRE UN DON.

Source: europe 1




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi