Bilan annuel 2011


Introduction

Bilan annuel 2011
Ce bilan annuel a pour objectif de vous présenter les actions effectuées en 2011. Il sera suivi de notre rapport d’activités qui sera présenté au second semestre de l'année 2012, lors de notre assemblée générale.

Fin 2009 et début 2010, le GSCF mettait en place de nombreux projets et programmes d’actions (le passeport de l’urgence, le carnet de santé humanitaire, la cellule de crise, le sac d'accompagnement pour les SDF...).

L’année 2010 pour le GSCF fut à la fois une année de travail extraordinaire et l’année de toutes les inquiétudes de ne pouvoir maintenir les projets mis en place.

Dans ce contexte de grande incertitude, nos bénévoles sont restés soudés ; les nombreux messages de soutien que nous avons reçus nous ont donné la force pour continuer de nous battre.

L’année 2011 s’est terminée sur une note optimiste en maintenant, grâce à l’ensemble de nos adhérents, bénévoles et donateurs, l’ensemble de nos projets.


Synthèse

Bilan annuel 2011
Les crises humanitaires sont de plus en plus fréquentes et complexes en raison du nombre croissant:

- de réfugiés et de personnes déplacées suite à des conflits;
- de catastrophes naturelles liées au changement climatique;
- de personnes vulnérables en raison de la crise économique.

Catastrophes naturelles suivie par le GSCF en 2011

Bilan annuel 2011
Janvier - Brésil : Inondations et glissements de terrain faisant plus de 700 morts.

Février - Australie : Cyclone Yasi de catégorie 5, le plus puissant de l'histoire australienne, va frapper l'État de la Nouvelle-Galles du sud.

Février - Nouvelle-Zélande : Séisme de magnitude 6,3 fait 166 morts et environ 10 000 personnes sans logement.

Mars - Japon : Un séisme dévastateur de magnitude 9 provoque un tsunami sur la côte Nord-Est du Japon faisant plus de 10 000 morts.
Mais à la catastrophe naturelle s'ajoute la catastrophe nucléaire, le séisme ayant entraîné une profonde dégradation de la centrale nucléaire de Fukushima : on mesure, quelques jours après la catastrophe, des taux de radioactivité inédits dans tout le Nord-Est du pays.

Mars - Europe : Début mars débute une très longue vague de sécheresse frappant toute l'Europe.

Avril - USA : Des tempêtes ravageuses dans sept États américains tuent plus de 300 personnes.

Mai -Séisme : Un séisme de magnitude 5.1 touche Lorca une ville touristique au sud de l'Espagne. Les secousses sont ressenties jusqu'à Madrid située à 350 kilomètres de Lorca.

Mai -USA : Une tornade dans la ville de Joplin (Missouri) fait 116 morts. C'est la tornade la plus meurtrière au États-Unis depuis 1953.

Mai -USA : Une tornade à Minneapolis (Minnesota) fait 1 mort et 22 blessés.

Juin - Nouvelle- Zélande : Un séisme de magnitude 6 secoue à nouveau la ville de Christchurch, déjà frappée par un tremblement de terre en février.

Juillet - Asie Centrale : Un séisme de magnitude 6,2 le 20 juillet en Asie Centrale, 13 morts. Les secousses ont été ressenties en Ouzbékistan, au Tadjikistan et au Kirghizistan.

Août - USA : L'ouragan Irène frappe les États-Unis le 27 août et le Québec le jour suivant. Bilan actuel : 38 morts.

Septembre - Indonésie : Un séisme de magnitude 6.6 fait un mort dans le Nord de l'Indonésie.

Septembre - Thaïlande : Importantes inondations.

Octobre - Turquie : Un séisme de magnitude 7.2 fait plus de 600 morts et plus de 4000 blessés en Turquie.

Novembre - Turquie : Un séisme de magnitude 5.7 frappe à nouveau la Turquie, faisant une quarantaine de morts.

Décembre - Europe : La tempête Joachim frappe une partie de l'Europe.

Décembre - Nouvelle -Zélande : Deux séismes de magnitude 5.8 secouent à nouveau la ville de Christchurch à une heure d'intervalle, ville déjà frappée par des tremblements de terre en février et juin.



Bilan des catastrophes naturelles dans le monde en 2011

Bilan annuel 2011
Selon le bilan de Munich Ré, les 820 sinistres répertoriés l'an dernier ont causé 380 milliards de dollars de dégâts, soit nettement plus qu'en 2005, qui avait été jusqu'ici l'année la plus coûteuse. Les pertes assurées ont, elles aussi, atteint un niveau record, à 105 milliards de dollars.

Les 820 événements répertoriés par le premier réassureur mondial ont provoqué 380 milliards de dollars (292 milliards d'euros) de dommages, soit un montant record. Jusqu'ici, c'est l'année 2005, marquée par les ouragans Katrina, Wilma et Rita, qui avait été la plus onéreuse (220 milliards de dollars). En 2010, les dégâts totaux s'étaient élevés à 152 milliards de dollars (920 sinistres).

Les dommages à la charge des assureurs et de leurs réassureurs ont eux aussi atteint un niveau record, à 105 milliards de dollars, contre 101 milliards en 2005 et 42 milliards en 2010.

Si 90 % des catastrophes naturelles étaient d'origine climatiques l'an dernier, ce sont les événements géophysiques qui ont pesé le plus lourd, souligne Munich Ré. Ce qui est assez inhabituel, les tremblements de terre et autres phénomènes géophysiques ne pesant que 10 % des pertes assurées sur les trois dernières décennies. A eux seuls, les séismes au Japon et en Nouvelle-Zélande ont représenté les deux tiers des pertes économiques totales. Sans même tenir compte des conséquences de l'accident nucléraire de la centrale de Fukushima, le Japon est la catastrophe naturelle la plus coûteuse de tous les temps (210 milliards de dollars, dont au moins 35 milliards de pertes assurées). Le séisme de Christchurch a laissé derrière lui 16 milliards de dollars de dommages économiques (13 milliards pour les assureurs).

Les inondations en Thaïlande qui n'avait jamais connu une catastrophe d'une telle ampleur ont d'ores et déjà coûté 10 milliards de dollars à l'industrie de l'assurance, notamment parce qu'elles ont touché plusieurs usines appartenant à des groupes japonais et durement affecté la production de composants pour l'électronique et l'informatique.

Aux Etats-Unis, la saison des tornades, « particulièrement violente », a laissé une facture de 25 milliards de dollars pour les assureurs. A contrario, les ouragans se sont comptés, une fois n'est pas coutume, sur les doigts de la main. Le plus coûteux, l'ouragan Irene qui a frappé la côté nord-est fin août, a coûté 7 milliards de dollars aux assureurs.

Le bilan humain est une nouvelle fois très lourd, avec 27.000 morts, sans compter « les innombrables » victimes de la famine qui sévit dans la Corne de l'Afrique, précise Munich Ré.


Interventions

Bilan annuel 2011
Mission d'assistance pour lutter contre la propagation du choléra (janvier)
Mission de développement en Haïti (septembre)
Distribution de sacs d'accompagnement pour les SDF en France depuis octobre 2011
Mission d'assistance et de soutien sanitaire en Haïti (octobre )

Opérations ( préalertes,…)

Séisme de la côte Pacifique du Tōhoku au Japon (mars)
Séisme en Turquie (octobre)

Prévention

Don de 4000 Passeports de l’Urgence (répartition sur l’ensemble de la France)

Don de 3000 Carnets de suivi médical humanitaire, France et Haïti


Mise en place

Centre d'un pôle d’étude et de recherche humanitaire Lire
Réseau associatif au service des plus démunis Lire
Cellule de crise Lire
Centre de formation Lire
Equipe sportive Lire


Créations

Sacs d'accompagnement pour les SDF Lire
Carnets de suivi médical humanitaire Lire
Gilet géolocalisable au service des aides humanitaires Lire
Nouvelle version du Passeport de l’urgence Lire

Manifestations et sensibilisation (agenda 2011)

Bilan annuel 2011
Réunions

1 assemblée générale
3 réunions du conseil d'administration
5 réunions de l'antenne 02
2 réunions de l'antenne 27
3 réunions de l'antenne 49
1 réunion de l'antenne 62
2 réunions de l'antenne 76
3 réunions du centre de formation
1 réunion de l'équipe de sport
4 réunions extérieures et présentation du GSCF
7 réunions de présentation du sac d'accompagnement SDF

Formations, sensibilisation,...

2 stands extérieurs
3 conférences et réunions
8 sensibilisations dans les écoles sur l'humanitaire
1 formation externe
1 formation interne

Actions de recherche de fonds :

10 actions internes au GSCF
6 actions externes au GSCF écoles


Divers :

Course « la Frappadingue »
Action de vente de tee-shirts par Matthieu Bataille (judoka)


Créations présentation

Le carnet de suivi médical

Le GSCF a créé un carnet de suivi médical. Ce carnet traduit en anglais et en français permet d’établir un suivi de l’état de santé des personnes souffrantes : vaccinations, maladies, soins,...

Ce carnet est utilisé par le GSCF et remis lors de soins et/ou consultations mais il est également disponible pour les associations humanitaires et caritatives, foyers d'accueil,... qui souhaiteraient l'utiliser en France ou à l'étranger.

En effet, connaître les antécédents médicaux des personnes que nous croisons lors des missions humanitaires est très rare. Chaque personne ayant le carnet disposera d'un suivi qu'elle pourra montrer aux services de santé qu'elle rencontrera. Cela permettra sûrement de sauver des vies en décelant des problèmes médicaux.

Le passeport de l’urgence

Trois ans après le lancement du 1er passeport de l’urgence, le Groupe de Secours Catastrophe Français lance une nouvelle version.

En 2008, le passeport avait rencontré un énorme succès et nous avions reçu des centaines de lettres.
Le passeport de l’urgence version 2011

Le passeport de l’urgence regroupe un ensemble d’informations vitales qui permettent d’identifier et d’informer les services de secours sur l’état de santé d’une personne mais aussi de disposer des coordonnées des personnes à prévenir. Les demandes de renseignements sur la nouvelle version sont également sous titrées en langue anglaise.

Le sac d'accompagnement, c'est un geste aidant...

En 2010, lors d’un hiver très rigoureux, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) à l'initiative de son Président-Fondateur, Thierry VELU, a souhaité mettre en place une action en faveur des personnes vivant dans la rue.

Une action en faveur des SDF (en attendant de vraies solutions…)

Comme à chaque début d'hiver, la France redécouvre ses pauvres, s’inquiète (à raison) de leur hébergement.

Les sans-abri sont, malheureusement, devenus ce que le jargon des médias appelle «un marronnier» : terme journalistique qui désigne un article à propos d'un sujet revenant régulièrement.

Cet hiver, et sûrement plus encore que les hivers précédents en raison de la crise et de la diminution des aides aux structures d'accueil, nous aurons donc droit aux mêmes reportages, aux mêmes histoires sur le terrible engrenage (perte d'emploi, divorce, loyer impayé…) qui conduit un citoyen moyen à se retrouver dans la rue.

Les mêmes reportages que les années précédentes avec des ouvertures de journaux télévisés sur le froid, le manque de place dans les structures d'hébergement, les morts,...

Et comme chaque hiver, on évitera d'aborder le vrai tabou de la rue...

Face à une situation qui s'empire, l'association ne pouvait rester sans rien faire. Pour cela, nous avons créé un sac d'accompagnement pour les personnes SDF.

Le gilet géolocalisable au service des aides humanitaires

Les travailleurs humanitaires ainsi que des personnes engagées dans toutes actions humanitaires prennent chaque jour des risques pour secourir dans des zones sensibles.

Afin de garantir aux services de secours une sécurité optimale, en 2009, sur l’idée de Thierry VELU, Président-Fondateur du GSCF (Groupe de Secours Catastrophe Français), l’Institut 3i3s (International Indépendant Institut for Space & Satellite Solutions) que préside Philippe BOISSAT, a proposé à ses entreprises membres d’étudier cette idée. Stéphane SCHMOLL, Directeur Général de DEVERYWARE, PME spécialisée en géolocalisation, a relevé le défi et mobilisé les compétences nécessaires au projet, aboutissant à créer le Gilet d’intervention géolocalisé.

Réalisation en 2011.



Communication en 2011

Magazine du GSCF

Le GSCF a édité 2 revues financées en totalité par les partenaires présentés dans le magazine.
La recherche est effectuée par le groupe ONDECALE Production.

Dossiers

- 1 dossier de presse du GSCF

- 2 rapports de missions Haïti

- 2 dossiers de presse du sac d'accompagnement pour les SDF

Tracts

4 campagnes de tracts ont été effectuées :

- 2 tracts d’appel aux dons
- 1 plaquette de présentation du GSCF (financée en totalité par les partenaires sur les plaquettes)
- 1 brochure

Autres

Différents supports ont été réalisés (posters, affiches, adhésifs,…)

Internet

Le site du GSCF a été modifié :

-Design,
-Ergonomie,
-Informations, etc,…



Rapport financier

Le rapport financier est actuellement en cours d’élaboration. Celui-ci sera vérifié par notre commissaire aux comptes et présenté lors de l’assemblée générale pour approbation.


Bilan annuel 2011

Groupe de Secours Catastrophe Français
BP 80 222 - 59654 Villeneuve d'Ascq Cedex
Tél : 03 20 71 77 39
Site : www.gscf.fr





Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi