Cri d'alarme des associations "il y a danger de mort pour les SDF à Toulouse et dans la région"

Publié le 25/04/14


Selon un collectif d'associations humanitaires, la fermeture de places d’urgence met des centaines de sans-abris à la rue à Toulouse et dans la Région.

Selon ces associations,la gestion saisonnière, au thermomètre, des dispositifs d’accueil des sans-abris n’est pas terminée malgré les engagements du gouvernement d’en sortir.

Danger notamment à Toulouse

La situation sur certains territoires de la Région Midi-Pyrénées et en particulier sur Toulouse, est encore plus critique qu’elle ne l’a été les années précédentes.

Sur Toulouse, quelques 300 hommes, femmes, et enfants vont grossir les rangs des personnes sans domicile suite à la fermeture de places d'hébergement d’urgence. L’interrogation sur le devenir de certains lieux d’accueil alternatifs ou non conventionnels – tel par exemple la réquisition du Quai Saint-Pierre (130 personnes hébergées à ce jour) – menace d’aggraver cette situation déjà largement insoutenable.

... mais aussi dans le reste de la région 

Les territoires ruraux ne sont pas épargnés, avec la fermeture de 32 places dans le Tarn-et-Garonne, de 26 places en Hautes-Pyrénées, de 23 places en Ariège, de 14 dans le Lot…

Les associations et collectifs qui accueillent et orientent au quotidien les personnes sans-abris déplorent cette situation et souhaitent alerter largement l’opinion publique, dans l’objectif d’appuyer les demandes successives adressées en vain à l’Etat.

Livre sur les SDF : « Si vous saviez ! La rue, une réalité »  Commande


Source




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi