Drone pour le secours et l’humanitaire

Le 9 octobre 2015


Le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF)  a fait le choix de disposer pour 2016 d’une équipe de télépilote de drones professionnels et de s’équiper de deux drones.
 

Nous disposerons des drones en novembre 2015 ; ce projet est possible grâce au soutien de la société Airborne Concept en collaboration avec l’association 3i3s.
 
Le drone est le nouvel outil d’intervention et d’évaluation rapide des dommages causés lors d’une catastrophe naturelle mais aussi un outil indispensable pour l’appui des secours qu’ils   soient en France et/ou à l’étranger.
 
Pour la fin 2015, le GSCF disposera de 4 télépilotes professionnels; nous souhaitons pour répondre aux besoins des ONG et/ou secours former chaque année 10 à 15 personnes et  augmenter le parc de drones.
 
Réglementation : 
 
Chaque pilote doit suivre une formation au télépilotage d’une semaine et doit disposer de  brevet théorique d’ULM . Une réforme sur la formation est en cours pour 2016.

Nous avons également  obligation de déposer  un MAP (Manuel d’Activités Particulières) qui sera déposé en fin d’année 2015. (Le coût d’une formation d’un télépilote avoisine  les 3000 euros).
 
La DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) a prévu d'abroger les textes réglementaires du 11 Avril 2012 concernant les aéronefs télé pilotés sans personne à bord et  de publier en 2015 un nouvel arrêté concernant les drones courant 2015.
 
Utilités :
 
Liste non exhaustive.
 
- Reconnaissance photos, vidéos, (feux de foret, séismes, inondations,…)
- Mise en place de cartographies et topographies,
- Evaluation des zones d’intervention,
- Recherche et localisation de victimes notamment en zone difficile d’accès ou impraticable,
- Apport de matériel dans de nombreuses situations, (bouée avec filin par exemple) comme  dans des zones coupées suite à un effondrement pour apporter du petit matériel ou des médicaments. 
 
Il n’est pas exclu d’installer un appareil de largage qui pourrait être utilisé  pour de la pulvérisation d’insecticide contre des moustiques dans des zones inaccessibles, très pratique  en zone infectée par le chikungunya ou le paludisme. 
 
Nous disposons donc de nombreuses possibilités avec le drone qui évolueront encore dans les prochains mois.
 
Ce matériel est plus facile et moins couteux que l’hélicoptère. En voici les avantages et inconvénients. 

Avantages :
 

Rapidité de déploiement sur une zone,
 
Prise de vue et précision,
 
Coût,
 
Accès dans des zones difficiles,
 
Vols dans des fumées, (notamment en feux de foret)
 
Eviter de mettre en danger des intervenants dans des zones à risques.
 
Inconvénients :
 
Réglementation stricte,
 
Télépilote professionnel,
 
Difficulté de déploiement notamment en ville, ( autorisation préfectorale, zone de sécurité,..)
 
Durée de vol courte (15 à 20 mn).
 
Caractéristiques du drone du GSCF :
 
Le drone Octopush est un multirotor (8) en push-pull (4 bras avec 2 rotors chacun, coaxiaux).
 
Il est homologué S1 OBS, AGR, PUB et LRG. L'homologation S2 est en cours; il devrait être homologué fin d’année en S3 il disposera d’un parachute.
 
Sa masse maxi au décollage est de 8kg, soit une charge utile de 2,5 kg.
 
Son encombrement est de 1m (envergure).
 
Il est capable de voler en manuel et en automatique (plan de vol).
 
L’électronique est développée par Airborne Concept, elle intègre une redondance des capteurs de position (accéléromètre, gyroscope et compas) ainsi qu'un gps de dernière génération.
 
Pour le GSCF
Thierry VELU
 
Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF)
www.gscf.fr
 
Airborne Concept
www.airborne-concept.com
 



Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi