Intervention du GSCF au Népal

8 mai 2015


Le séisme

Le séisme qui a secoué la région de Katmandou le 25 avril était de magnitude 7,9 et a fait plus de 7550 victimes (source en date du 6 mai 2015). C’est le plus grand qu’ait connu le Népal depuis le séisme de Bihar en 1934 qui, avec une magnitude de 8,4, avait fait plus de 15000 victimes. C’est donc un séisme continental majeur, suivi de nombreuses répliques, dont deux séismes de magnitude 6,6 près du foyer et au nord-est de Katmandou, une douzaine de magnitude 5 et nombreux de magnitude 4. 
 

Ce séisme se déroule dans le contexte de la collision Inde-Eurasie commencée il y a 50 millions d’années et responsable de la surrection de la chaîne himalayenne. De nos jours, l’Inde et le sud Tibet convergent encore à une vitesse d’environ 2 cm/an : cette poussée continue impose un plissement de la croûte terrestre et une accumulation de contraintes mécaniques relâchées périodiquement lors de séismes majeurs.

 

Le foyer était situé à environ 15 kilomètres de profondeur, près de la surface, ce qui en a aggravé sa portée.


Si les mécanismes géologiques à l’origine des séismes sont relativement bien connus et nous permettent de déterminer les zones à risque ainsi que d’estimer le niveau de ce risque, nos modèles ne nous permettent pas pour l’instant de prédire exactement où ni quand les séismes auront lieu.




Alerte chronologie

Samedi 25 avril 2015

8h37 : Le GSCF diffuse sur son site le premier élément concernant le séisme (lire)

12h46 : Activation de la cellule de crise du GSCF

14h00 : Constitution de l’équipe de sauvetage

19h00 : Départ de l’équipe du GSCF au siège à Villeneuve d’Ascq

Arrivée de l’équipe le lundi 27 avril 2015 au matin à Katmandou

Travail

A notre arrivée sur place et en accord avec l’ONU, le GSCF souhaite rejoindre et travailler avec les équipes de secours du Népal. Suite à cette décision, la police met à disposition du GSCF dès le 1er jour un responsable de la police qui sera jusqu'à la fin de la mission notre officier de liaison.

La mission principale a pour objectif la recherche de victimes et le sauvetage. 

Mission

Sauvetages

 
La mission de secours a permis de localiser et de sauver deux personnes.

Premier sauvetage :  Mardi 28 avril (homme de 28 ans) ; la localisation de la victime et le sauvetage ont duré 8 heures.

La victime piégée s’est immédiatement manifestée lors de notre premier appel et écoute avec le vibraphone (matériel d'écoute électronique). Sa localisation a durée 1 heure.

Second sauvetage : Jeudi 30 avril (femme de 40 ans) ; la localisation de la victime et le sauvetage ont duré 10 heures. 

La victime a été localisée uniquement par une forte respiration et des gémissements grâce au matériel d’écoute. La localisation exacte de la victime a pris 2 heures.

Soutien

Le lundi soir les pompiers népalais, en manque d’effectifs suite au séisme, ont sollicité notre assistance pour éteindre un feu de magasin, feu déclenché suite au séisme. L’incendie a mobilisé notre équipe une partie de la nuit de lundi à mardi. 

Le GSCF a également aidé les autorités du Népal à extraire un jeune homme de 15 ans des décombre le jeudi 30 avril.

 

Marquage : Il est à noter que les deux sauvetages ont été réalisés sur des immeubles marqués (marquage de visite d’autres équipes) et selon les autorités, sans aucun survivant. 


Points positifs 

La rapidité de départ de l’équipe du GSCF et le professionnalisme de nos équipes a permis de sauver des personnes d’une mort certaine.
 

Avenir 

Il demeure important d’accentuer notre développement qu’il soit sur le plan humain et/ou matériel.

Il reste primordial de disposer de moyens financiers importants ; notre développement et notre avenir dépendent aussi de nos soutiens.


Télécharger le rapport






Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi