Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Irma frappe Saint-Barthélémy et Saint-Martin de plein fouet

Publié le 06/09/2017 à 12h20


Le cyclone tropical le plus violent jamais connu par les Antilles balaie actuellement les îles avec des vents à plus de 250 km/h et provoque des inondations catastrophiques. La population est confinée.

Comme le laissait craindre sa trajectoire, l'ouragan Irma a balayé ce main la petite île de Barbuda et frappe actuellement de plein fouet les 10 000 habitants de Saint-Barthélémy et les 78 000 de Saint-Martin. 

Tous sont appelés au confinement total depuis hier, lorsque le cyclone tropical est passé en catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson. C'est l'échelon maximal, mais pire encore: Irma est l'ouragan le plus violent jamais passé sur les Antilles.

Autour de l'oeil du cyclone soufflent les vents les plus dévastateurs, mesurés à plus de 250 km/h, quand les anénomètres tiennent le coup. Celui de Barbuda a lâché ce matin, et la station météo de Saint-Barthélémy ne répond plus non plus. 

A 11 heures, heure de Paris, Saint-Barthélémy était dans l'oeil du cyclone proprement dit. Les vents tombent soudainement à 40 km/h, mais le cyclone continue sa course et les îles doivent ensuite sortir de l'oeil  en traversant un nouveau mur de précipitations et de vent. 

Le cyclone remue aussi profondément la mer, envoyant une houle avec des creux de 12 mètres sur les îles qu'il balaie. Les zones littorales subissent des inondations majeures.

Le GSCF surveille de très près la situation, et a activé sa cellule de veille et de crise opérationnelle: lire.

Source: libération




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi