La tragédie des femmes SDF en France

Publié le 01/06/2015


Deux SDF sur cinq sont des femmes. Les derniers chiffres de l'Insee ont révélé ce phénomène jusqu’alors méconnu, puisque le plus souvent dans la rue, le visage de la pauvreté est masculin.

Ces dernières années, un nouveau profil de femmes sans abri est apparu. Ce sont des "madame Tout-le-Monde", ça peut être une voisine, une collègue de travail ou une ancienne connaissance.

Souvent quinquagénaires, elles ont connu des situations sociales, familiales et financières confortables jusqu’à ce qu’un drame croise leur vie. Une rupture professionnelle ou affective qui leur a fait perdre leur toit et leurs repères. Avec la crise du logement qui met à mal les solidarités familiales, difficile pour elles de remonter la pente.

C’est l’histoire personnelle, mais si commune, de ces femmes comme Soly, réfugiée politique d’origine guinéenne qui a passé près de deux années à errer dans les rues parisiennes sans pouvoir trouver de foyer. Celle de Caroline, une jeune vendeuse de 30 ans qui est devenue sans domicile fixe lorsqu’elle a perdu à la fois son appartement et son travail. Celle de Françoise qui a tout perdu en décidant de quitter son mari après vingt-cinq années de vie commune. Ou celle encore d’Amira, adoptée en Algérie et débarquée en France pour retrouver ses racines. Rapidement, elle s’est retrouvée à court de ressources et a dû se réfugier dans les centres sociaux. 

À Paris, ce sont plus d'une centaine de structures d'accueil de jour comme de nuit qui hébergent ces femmes. L'offre semble importante, mais frappe pourtant par son insuffisance, d'autant plus que la mixité des centres met en danger les femmes, souvent victimes de violences.

En effet, la plupart des centres d'hébergement ne savent pas comment réagir face à ce nouveau visage féminin de la rue, plongeant ces femmes dans le désarroi.

Source




 



Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi