Le nombre de sans-abri laissés sans solution d’hébergement par le 115 a «explosé» en novembre, avec plus de 9 000 personnes laissées à la rue, a annoncé lundi la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars).

En novembre, sur les plus de 17 000 personnes qui ont appelé le 115 dans 37 départements, plus de 9 000 sont restées sans solution (52% des demandes), ce qui représente 4 500 personnes en famille, près de 1 000 femmes seules et plus de 3 000 hommes isolés. A Paris, les demandes non pourvues ont progressé de 43% en un an.

L’ouverture de places hivernales «n’est pas suffisante pour répondre à l’ensemble des demandes», souligne la Fnars, qui déplore un recours à l’hôtel «de plus en plus mobilisé», alors que ces solutions sont «insuffisantes en nombre, coûteuses et inadaptées qualitativement pour sortir durablement les personnes de l’urgence».