Connectez-vous S'inscrire

Les pompiers ont rendu l’eau de la Canche potable grâce à une nouvelle machine...

La Voix du Nord du 11 juin 2014


Lors d’une catastrophe, l’eau est la première urgence. Les sapeurs-pompiers bénévoles du Groupe de secours catastrophe français (GSCF) ont donc testé leur nouvelle unité de potabilisation d’eau… dans la Canche !
 
« Cet outil n’existe pas sur le marché. Ce doit même être une première en France. On a travaillé sur sa conception avec une société d’ingénierie belge », explique Thierry Velu, président de l’association humanitaire.

Cette unité élimine la quasi totalité des particules, virus et bactéries de l’eau, grâce à son système de vortex et sa membrane. « Elle a de nombreux avantages. On est sûr de cette eau à 100 %. Là, par exemple, on boit directement l’eau puisée dans la Canche. » Le GSCF a, à sa disposition, deux autres manières d’obtenir de l’eau potable : un système de filtres avec ultraviolet ou l’ajout de chlore. Mais l’une comme l’autre présentent des inconvénients.

 

Une force d’action rapide humanitaire
 
Un groupe du GSCF rentre tout juste de Bosnie, justement touchée par de fortes inondations. « À notre arrivée, on était seul dans une ville fantôme de 30 000 habitants. Tout avait été ravagé.

On a aidé la population à nettoyer les maisons des eaux boueuses stagnantes.
» Si le secours d’urgence reste la priorité du GSCF, des hommes repartiront bientôt aux Philippines, en Haïti et au Portugal. L’association dispose aussi désormais d’une Force d’action rapide humanitaire (FARH), avec cellule de veille et de crise. En cas d’urgence ou de catastrophes, une équipe sera dépêchée très vite pour intervenir et analyser les besoins.
 

La Voix du Nord Source





Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Centre de formation

Offres d'emploi