Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Lot (46): spectaculaire sauvetage d'un randonneur par les pompiers du Grimp

Publié le 18/08/2017 à 10h15


Mercredi soir sur le site d'Autoire, un randonneur a fait une chute d'une dizaine de mètres, se blessant sérieusement. Le sauvetage de la victime immobilisée dans un lieu très difficile d'accès a demandé aux pompiers du Grimp plus de 4 heures d'efforts.

Le site d'Autoire, particulièrement remarquable pour sa cascade impressionnante et sa falaise de 30 mètres de hauteur, a été le théâtre d'un accident grave dans la soirée de mercredi. 

Il était 21h30 lorsque l'alerte a été donnée au Codis des pompiers. Un promeneur venait de chuter d'une dizaine de mètres au lieu-dit Paradou. La victime était consciente mais dans l'incapacité de bouger de la situation périlleuse dans laquelle elle se trouvait, coincée au-dessus du vide sur des rochers et des arbres.

Dans un premier temps, alors que la position exacte du blessé n'était pas encore connue, les centres d'incendie et de secours de Saint-Céré et de Bretenoux engageaient un véhicule de secours et d'assistance aux victimes ainsi qu'un véhicule tout-terrain pour tenter de s'approcher du lieu de l'accident.

Dans la pénombre, seulement guidés par le halo de leurs frontales, les sauveteurs vont effectuer une reconnaissance qui précédera le déclenchement de l'intervention de l'équipe du Grimp (Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux), qui a convergé vers Autoire depuis Cahors. 

Les efforts des sauveteurs du Grimp vont durer plus de 4 heures, avec une difficulté de taille à surmonter, celle d'atteindre le blessé, âgé de 61 ans, alors qu'il n'y avait aucun accès et que la victime était immobilisée en contrebas de la paroi rocheuse.

Dans la nuit noire, les pompiers vont être contraints de procéder à une évacuation verticale du blessé, en utilisant un treuil.

Cette délicate opération sera suivie d'un brancardage de plus d'un kilomètre pour rejoindre l'ambulance.

Il était 1h30 du matin lorsque la victime était évacuée vers l'hôpital de Saint-Céré.

Le sexagénaire souffre de douleurs dorsales et de multiples contusions liées à sa chute brutale. Un bilan qui aurait être beaucoup plus grave sans l'action de ces spécialistes des secours extrêmes.

Source: la dépêche