Association humanitaire de sapeurs - pompiers


Mourir abandonné par l'Etat

Publié le 06/05/2017


Depuis des années, le Président du GSCF, Thierry VELU , se bat pour être écouté auprès de l'ensemble de la classe politique concernant la prise en charge des personnes SDF.

Plusieurs communiqués ont été effectués, notamment pour trouver des solutions, mais apparemment le sort des personnes en grande précarité intéresse très peu de personne engagées dans la politique.

Vous trouverez ci-dessous certains liens de nos interventions. Nous ne reviendrons pas sur l'ensemble des communiqués effectués auprès du gouvernement sortant totalement aveugle, ni sur ceux effectués auprès de l'ensemble des députés, ni sur les contacts pris dernièrement avec les 2 candidats à l'investiture de la Présidence de la République Française qui n'ont pas souhaité répondre à nos demandes :  lire.

En effet, il est non seulement dramatique mais totalement inhumain de laisser mourir des gens dans la rue sans leur tendre la main.

Nous venons ainsi d'apprendre qu'un retraité de 65 ans, demeurant dans les Yvelines et qui, ne pouvant plus payer son loyer et  "devant" être expulsé et jeté dehors, avait mis fin à ses jours par désespoir (source).

Combien de temps encore allons-nous fermer les yeux ?

Nous espérons, quel que soit le prochain Chef d'Etat, être reçu et obtenir une réforme de la prise en charge des personnes en grande précarité pour éviter des drames comme encore celui-ci, passé presque inaperçu.

Combien de morts encore dans le silence ? 

Nous pouvons mettre un frein à cette misère aveugle et grandissante qu'il est possible d'éradiquer. 

Mais la question est : le souhaitons-nous vraiment ?

Cette question que nous nous posons demeure sans réponse...

 

Articles à lire