Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Nigéria: l'épidémie de méningite aurait déjà fait plus de 1000 victimes

Publié le 12/05/2017 à 13h20


Plus de 1000 personnes sont décédées depuis novembre du virus de la méningite qui s'est propagé dans le nord du Nigéria, a annoncé ce 11 mai le Centre national de surveillance des maladies (NCDC). 

" A la date du 9 mai 2017, 13 420 cas suspectés de méningite ont été enregistrés dans 23 Etats du pays, causant  1069 décès, soit un pourcentage de 8% des personnes infectées", a déclaré le NCDC dans un communiqué. L'épidémie est ainsi présente dans la moitié des 36 Etats du Nigéria.

"Ces 2 dernières semaines, les zones les plus affectées ont toutefois constaté un ralentissement de la contamination. Dans les Etats de Niger et du Kebbi, il n'y a eu aucun décès durant cette période", peut-on lire dans le communiqué de l'agence gouvernementale.

Les premiers cas d'infection par le virus de la méningite de souche C ont été rapportés dans l'Etat de Zamfara en novembre. Puis la maladie s'est propagée dans 22 autres Etats avant que les autorités ne lancent une campagne de vaccination massive dans ce pays de 190 millions d'habitants, le plus peuplé d'Afrique.

Les épidémies de méningite ne sont pas rares au Nigéria, qui se situe sur la "ceinture de la méningite" qui court du Sénégal à l'Ethiopie. 

En 2015 déjà, plus de 13700 personnes avaient été infectées et plus de 1100 étaient mortes lors d'une flambée au Nigéria et au Niger voisin.


 

Source: france info




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi