Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Nord (59) : des pompiers agressés à 2 reprises ce week-end

Publié le 30/07/2017 à 16h45


Nord (59) : des pompiers agressés à 2 reprises ce week-end
Deux fois dans la journée de samedi, à Anor puis à Maubeuge, des pompiers ont été agressés par des personnes à qui ils venaient pourtant porter secours. Ils ont été accueillis avec des coups, des crachats et même des menaces de mort.

La journée de samedi a été mouvementée pour les pompiers de Sambre-Avesnois. Tout a commencé à l'aube, du côté d'Anor. Les ambulanciers de la caserne sont appelés pour une rixe qui a dégénéré. Un jeune homme de 19 ans est présent sur la chaussée avec des blessures plus ou moins sérieuses.

Les pompiers vont tenter de le prendre en charge, lais la victime ne l'entend pas de cette oreille. "Il avait passé la nuit avec des amis, sur fond d'alcoolisation massive" raconte un gendarme. "Puis une dispute a éclaté et tout le monde s'est battu".

Le jeune homme, plutôt énervé, s'en prend de manière violente aux secours. Ces derniers vont essuyer plusieurs crachats et une série de menaces de mort. Plus grave, l'individu avait un couteau sur lui.

Les pompiers ont préféré appeler les gendarmes de la compagnie d'Avesnes-sur-Helpe qui ont interpellé le suspect. Après un passage à l'hôpital pour soigner ses blessures, il a été placé en garde à vue, puis relâché avant une prochaine comparution devant le tribunal. De leur côté, les pompiers ont déposé plainte.

Un peu plus tard, c'est du côté de Maubeuge qu'un incident a éclaté. Vers midi, les pompiers sont appelés avenue de France, dans le centre-ville, pour une jeune femme, elle aussi âgée de 19 ans, qui menace de se jeter à l'eau.

Et là encore, l'accueil est plus que glacial. Au menu, les pompiers vont être mordus par la jeune fille, qui va en plus leur asséner une série de coups de pied, de crachats et d'insultes en tout genre.

L'un des sapeurs se retrouvera avec son uniforme déchiré. " Malgré tout, les membres de l'équipe n'ont pas subi de blessures qui ont nécessité un transport vers l'hôpital" rassure-t-on au centre opérationnel d'incendie et de secours à Lille.

A l'issue de cette intervention mouvementée, la jeune fille a été interpellée par la police et fait désormais l'objet d'une plainte déposée par les sapeurs-pompiers.

Source: la voix du nord