Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Pacifique: au moins 8 cyclones attendus cette saison

Publié le 08/11/2017 à 10h15


La saison des cyclones dans le Pacifique a commencé au 1er novembre. Selon les prévisionnistes néo-zélandais et fidjiens, entre 8 et 10 phénomènes cycloniques pourraient toucher le Pacifique Sud cette saison.

Alors qu'en Atlantique des ouragans très puissants ont frappé la Caraïbe et la Floride (Harvey, Irma, Jose et Maria), qu'en est-il dans le Pacifique?

L'institut néo-zélandais de recherche sur l'eau et l'atmosphère (NIWA) vient de publier ses perspectives pour la prochaine saison cyclonique, prévue de novembre à avril et surtout intense de janvier à mars.

Il prévoit, cette année, entre 8 et 10 cyclones tropicaux dans le sud-ouest du Pacifique. Cinq ou six de ces tempêtes pourraient être de catégorie 3 ou plus - la catégorie 5 étant la plus grave sur l'échelle.

Le NIWA indique que ces phénomènes peuvent se déclarer dans n'importe quelle zone du Pacifique sud-ouest et il conseille aux populations d'être vigilantes.

Le service météorologique des Fidji indique, quant à lui, que la saison cyclonique présenterait un risque normal pour les Fidji, le Vanuatu méridional, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna.

Selon ses prévisions, le risque serait réduit pour les îles Salomon, Tokelau, Samoa, Tonga, Niue et les îles Cook, alors qu'une activité est peu probable pour Kiribati et les Marquises.

La dernière période cyclonique a démarré tardivement, le 21 février 2017, avec cinq systèmes cycloniques, dont une tempête tropicale, et 4 cyclones tropicaux et s'est terminée le 14 mai 2017.

Le dernier système fut Ella, près de Futuna. Une personne était décédée, 4 autres blessées.

Le système le plus meurtrier avait été Debbie, qui a frappé les côtes australiennes à pleine puissance avec des vents de 250 km/h. Bilan: 14 morts et des dégâts très importants.

Au total, on dénombre en moyenne 45 cyclones tropicaux chaque année dans le monde, essentiellement dans le nord-ouest du Pacifique, les Caraïbes ou le sud de l'océan indien. Selon les modèles les plus précis, le nombre de cyclones ne devrait pas augmenter. Mais ils pourraient être plus intenses, en raison de la hausse des températures.



 

Source: la dépêche de Tahiti




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi