Paris : hommage aux 480 SDF décédés dans la rue en 2014

Publié le 18/03/2015


Ils s'appelaient Edouard, Ahmed, Alexander, Fernande ou encore "le coyote", et étaient sans-abri: au moins 480 SDF sont décédés dans la rue en 2014, selon un décompte non exhaustif du collectif Les Morts de la rue, qui leur a rendu hommage mardi à Paris.

Sur la place de la Bastille, 480 cubes blancs en origami ont été disposés comme de petites stèles, sur lesquelles les passants étaient invités à déposer une rose. Sur chaque cube, un prénom, parfois un nom, des initiales, un surnom ou une simple précision "un homme", "une femme" quand les informations manquent. 

"Vivre à la rue, on en crève". insiste Christophe Louis, président du Collectif. Ainsi, la moyenne d'âge des décès est de 49 ans, alors que la moyenne nationale s'élève à 82 ans. Le plus âgé, un homme prénommé Rabie décédé à Lyon, avait 82 ans. La plus jeune, une petite fille rom prénommée Maria Francesca décédée à Paris le 25 décembre, avait deux mois et demi.  

Thierry VELU, président fondateur du GSCF, dénonce régulièrement l'immobilisme des politiques sur ce sujet, notamment dans son dernier communiqué du 13 mars 2015:  SDF = Fausses promesses, vrais morts.

Depuis le début de cette année, 82 décès de personnes sans abris ont déjà été recensés.

Tant qu'il y aura des personnes SDF dans les rues, aidez le GSCF à accomplir ses  missions d'urgence. Rejoignez nos équipes ou participez au financement participatif des kits de survie .   


 




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi