Association humanitaire de sapeurs - pompiers

SDF : Question aux candidats de l’élection présidentielle

Le 23 mars 2017


Quand on est capable de laisser crever des gens dans la rue sans lever le petit doigt, peut-on prétendre à devenir Chef de l’Etat français ?

Question qui semble choquante, pourtant vos prédécesseurs n’ont rien fait, pire ils sont restés insensibles. Alors, serez-vous dignes de représenter notre pays ?

A ce jour et depuis l’appel de l’Abbé Pierre du 1er février 1954, rien n’a changé. Pire, celui qu’on appelait avant « le clochard » est bien souvent aujourd’hui un enfant ou un travailleur, surnommé hypocritement « un SDF ».

Savez-vous que 33000 enfants n’ont  pas le confort d’avoir un toit au-dessus de leur tête et ne mangent pas à leur faim ?

La France est capable de donner des leçons sur la démocratie et sur les Droits de l’Homme, et pourtant elle laisse mourir ses enfants dans les rues.

Pour éviter d’être considérés comme des assassins, car laisser des personnes mourir dans la rue est considéré comme un assassinat, je vous invite à réformer d’urgence la prise en charge des personnes SDF.

Le semblant d’intérêt lors des chutes de température, ou lors de la visite d’un centre d’hébergement étonnamment propre et neuf ne servent à rien, sauf faire croire que l’Etat Français agit.

J’ai proposé de nombreuses solutions simples, qui peuvent notamment éviter aux primo-arrivants de rester des années à la rue : lien dossier de presse. Ces demandes ont été relayées par Monsieur le Député Frédéric LEFEBVRE, qui a notamment demandé une enquête parlementaire (lien), et pourtant rien n’avance.

Alors il est temps d’arrêter de nous faire croire que l’on veut sortir ces personnes de la rue, bien au contraire on fait tout pour les y maintenir dans un silence complice des médias et de certaines associations largement subventionnées, qui préfèrent garder leurs SDF pour continuer l’assistanat et leur raison d’être et continuer à bénéficier de rentrées financières.

Nous appelons les lecteurs à partager ce lien pour qu’enfin, un jour des solutions simples et moins coûteuses que l’assistanat soit mises en place. Nous restons à l’écoute des futurs candidats, s’ils sont capables d’entendre un peuple qui souffre…

 

Nota :  Si vous trouvez ce texte déplacé et honteux, voire choquant, moi ce qui me choque c’est qu’actuellement on laisse dormir des enfants, des familles, des travailleurs dehors, qu’on héberge des personnes dans des lieux que même la SPA considérerait comme insalubres.

Alors ce texte est sûrement choquant, mais l’inertie, les mensonges et le je m’en foutisme d’une partie de notre classe politique l’est encore plus.

Le but de cette communication est de choquer, étant donné que nous vivons dans un monde people et de voyeurisme.

Thierry VELU 
Président du GSCF


 

La vidéo des Pinocchio ci-dessus

Lettre transmise à:
 
- Jean-Luc MELENCHON
 
- François FILLON
 
- Marine LE PEN
 
- Emmanuel MACRON
 
- Jacques CHEMINADE
 
- François ASSELINEAU
 
- Benoît HAMON
 
- Jean LASSALLE
 
- Philippe POUTOU
 
- Nicolas DUPONT - AIGNAN
 
- Nathalie ARTHAUD

Source video copie MDM