Connectez-vous S'inscrire

Séisme au Népal: L'ONG nordiste GSCF peine à trouver des fonds pour une nouvelle mission

12/05/15
20minutes.fr


HUMANITAIRE - Alors qu'un nouveau séisme vient de frapper le Népal, les sauveteurs du GSCF attendent des dons pour pouvoir partir...

lls sont de nouveau en alerte. Mardi matin, une nouvelle secousse  de 7,4 sur l'échelle de Richter a de nouveau plongé les Népalais dans la panique. Dans la foulée, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) a réactivé sa cellule de crise et envisage un nouveau déplacement sur place. Mais l'argent manque...

Le GSCF était parmi les premières ONG françaises à débarquer au Népal après le séisme qui a durement frappé le pays, le 25 avril. Accompagné de sept autres sauveteurs, le président du Groupe, Thierry Velu, avait même réussi à sortir des décombres deux survivants  alors que beaucoup d'autres ne trouvaient que des cadavres. «Notre première mission a duré 8 jours. C'était très éprouvant physiquement et psychologiquement. Mais avoir sauvé deux vies n'a pas de prix», confie Thierry Velu.

Les dons ne couvrent pas tout

Et pourtant, si la vie n'a pas de prix, il faut tout de même parler d'argent. le GSCF a engagé 20.000 euros pour assurer sa première mission au Népal. «Nous avons enregistré 7.000 euros de dons mais il reste un trou de 13.000 euros», glisse le président de l'ONG. Alors que les besoins en tous genres sont criants dans la capitale népalaise dévastée, les finances du GSCF ne lui permettent pas d'organiser une seconde mission. «L'eau potable est un gros problème. Nous voulons retourner sur place avec une unité de potabilisation d'eau. Le souci, c'est que ce matériel coûte 10.000 euros sans compter le déplacement», constate Thierry Velu.

Confondus avec les pompiers

L'ONG nordiste ne remet pas en cause la générosité des gens. Cependant, la profusion d'appels aux dons de la part de multiples organisations et associations sème la confusion dans l'esprit des Français: «En fin de compte, les personnes ne savent plus à qui donner. Souvent, on nous confond avec les pompiers, les gens pensent que nous sommes financés par l'Etat alors que seuls les dons nous permettent de travailler», se désole le président du GSCF.

Pour faire un don à l'ONG nordiste, deux solutions: sur leur site Internet  ou par voie postale à l'adresse GSCF, BP 80222 - 59654 Villeneuve d'Ascq.





Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Centre de formation

Offres d'emploi