Toulouse: polémique autour d'un "dispositif anti-SDF" sous un pont

Publié le 07/01/2016


Les gros galets scellés de loin en loin sous une passerelle qui enjambe le Canal du Midi à Toulouse ont-ils été mis en place pour dissuader les SDF de s'installer sous ce pont ?  Oui, indique le collectif de gauche Casa Nova, qui révèle l'affaire sur son site internet.

Pour le collectif "Casa Nova", ces galets installés sous le pont, sont l'expression d'une "volonté d’exclusion" des personnes sans abris ou de marginaux, à proximité des quartiers du centre ville. Le problème est ainsi résolu par un aménagement répulsif qui chasse ces derniers vers d’autres lieux «moins bien habités»". 

Pour l'adjoint au maire de Toulouse chargé des politiques de solidarité et des affaires sociales : "Il ne s'agit en aucun cas d'un dispositif pour éloigner les SDF de cet endroit. Au contraire, notre politique vise à les rendre visibles dans la ville, pas à les retrouver sous un pont"". Daniel Rougé précise que "ces aménagements existent dans d'autres villes, je suppose pour assurer la propreté sous les ouvrages". 

Régulièrement, les dispositifs anti-SDF dans l'espace public suscite la polémique, à Toulouse comme ailleurs. En juin dernier, c'est le Crédit Agricole qui avait installé un étonnant dispositif sur un banc, à l'extérieur du bâtiment historique de son agence rue Ozenne à Toulouse.

La banque avait justifié cette installation par l'attitude de marginaux vis-à-vis de sa clientèle et indiquait que ce dispositif, visuellement pour le moins étrange, était provisoire. Plus de 6 mois après, il est toujours en place !

En 2014, le maire d'Angoulême (Charente) avait suscité une polémique en encadrant les bancs publics sur une place de sa ville de grillages pour empêcher les SDF de s'y installer. Ils avaient finalement été retirés.



 



Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi