Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Une action en faveur des SDF (en attendant de vraies solutions…)


Une action en faveur des SDF (en attendant de vraies solutions…)
Comme à chaque début d'hiver, la France redécouvre ses pauvres, s’inquiète (à raison) de leur hébergement. Les sans-abri sont, malheureusement, devenus ce que le jargon des médias appelle « un marronnier » : terme journalistique qui désigne un article à propos d'un sujet revenant régulièrement.

Cet hiver, et sûrement plus encore que les hivers précédents en raison de la crise et de la diminution des aides aux structures d'accueil, nous aurons donc droit aux mêmes reportages, aux mêmes histoires sur le terrible engrenage (perte d'emploi, divorce, loyer impayé…) qui conduit un citoyen moyen à se retrouver dans la rue. Les mêmes reportages que les années précédentes avec des ouvertures de journaux télévisés sur le froid, le manque de place dans les structures d'hébergement, les morts,...

Et comme chaque hiver, on évitera d'aborder le vrai tabou de la rue. Les politiques, en pleine campagne électorale, seront scandalisés découvrant que des personnes vivent dehors, les préfectures, sans solution à long terme, réquisitionneront en urgence des salles pour héberger au plus vite le maximum de personnes afin d'éviter d'avoir un mort dans leur département et surtout afin d'éviter le scandale en pleine élection présidentielle : cela ferait désordre.

Certains, nés avec une cuillère en argent dans la bouche, s'exclameront pour laisser entendre que les sans-abri sont responsables de leur propre situation…

Face à une telle situation, en ma qualité de Président du GSCF, je ne pouvais rester sans rien faire. Pour cela, nous avons créé un sac d'accompagnement pour les personnes SDF.

Nous sommes bien conscients que cette action n'est pas une solution suffisante et que ce sac ne servira uniquement que de kit de survie pour passer l'hiver, pour l'homme et l'animal de compagnie que nous n'avons pas oublié. Nous sommes fiers de ce projet unique en France, fiers de peut-être sauver des vies, mais cette fierté ne peut prendre véritablement son sens que si demain, cette action s’ouvre sur de réelles solutions.

Aujourd'hui, chacun de nous doit se sentir concerné ! Cessons de rester passifs, mobilisons nous.

Thierry VELU
Président-Fondateur du
Groupe de Secours Catastrophe Français

Aujourd'hui nous devons agir.

Faire un don : Ici