Connectez-vous S'inscrire

Urgence Haïti : Départ d'une équipe du GSCF

Publié le 12 juin 2013


Urgence Haïti : Départ d'une équipe du GSCF
Dans le cadre des mesures de développement mises en place depuis 2004 et à l'approche de la saison cyclonique, une équipe du GSCF partira demain 13 juin 2013 en Haïti afin d'apporter un soutien à nos équipes sur place.

La saison cyclonique en Haïti risque d’aggraver la situation et fragiliser les mécanismes de survie. Quelques 600 000 personnes pourraient être directement affectées, et plus de 200 000 personnes pourraient avoir besoin d’une assistance urgente et d’être évacuées temporairement, selon les projections de la Direction de la Protection Civile.

« Des milliers de personnes, dans les camps et dans d’autres endroits à haut risque, sont particulièrement exposés pendant la saison cyclonique », a rappelé la Coordinatrice de l’action humanitaire a.i, Sophie de Caen, qui a réitéré la volonté de la communauté humanitaire d’appuyer le gouvernement haïtien dans ses efforts pour répondre aux éventuels désastres.

Par ailleurs, la saison cyclonique accentue fortement les risques d’une possible recrudescence du choléra. Les conditions sanitaires difficiles dans les 387 camps où vivent environ 320 000 personnes ainsi que dans d’autres zones vulnérables du pays combinées avec la contamination des puits d’eau, seraient susceptibles d'accélérer la propagation de l’épidémie. De plus, il est probable que le taux d’insécurité alimentaire, qui frappe aujourd’hui plus d’un million de personnes, augmente et exacerbe les vulnérabilités.


Urgence Haïti : Départ d'une équipe du GSCF
1,8 millions d’haïtiens sont considérés vulnérables dans un pays qui fait face à des catastrophes naturelles récurrentes. Cela inclut 1,5 millions de personnes faisant face actuellement à une insécurité alimentaire aigüe. 320 000 déplacés demeurent dans des camps dans des conditions de vie inacceptables, privés de presque tous les services élémentaires.

Concernant le choléra, la prochaine saison des pluies et des ouragans pourrait entraîner, comme l’année passée, une augmentation des cas dans le pays. Les prédictions estiment à 100000 le nombre de personnes pouvant être affectées par la maladie d’ici la fin de l’année, tandis que le manque de financements continue de diminuer les capacités de gestion et de réponse de manière drastique.

Pour venir en aide aux haïtiens, le GSCF en appel à la solidarité :

Don par chèque : Nous écrire sans affranchir à : GSCF – Libre réponse 78505 - 59659 Villeneuve d'Ascq

Carte bancaire : Formulaire

Prélèvement automatique : Ici

Virement bancaire : Nous contacter




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Centre de formation

Offres d'emploi