Vague de froid : comment venir en aide aux SDF

Publié le 21/01/2015


Le délégué général adjoint de la Fondation Abbé Pierre, Christophe Robert, explique concrètement comment apporter une aide aux personnes sans-abri. De tout petits gestes peuvent avoir de grandes conséquences.

«En cette période hivernale, si vous voyez un sans-abri endormi dans le froid, il faut appeler les pompiers (18) ou le samu social (115). Le froid peut être hypnotisant et la personne ne se rendra pas compte qu'elle est en train de perdre connaissance.

Mais en dehors de ces cas extrêmes, les personnes sans-abri nous racontent très souvent qu'une des choses les plus difficiles quand on vit dehors est qu'on devient invisible, qu'on a le sentiment de ne plus exister dans les yeux des autres. Pas besoin d'être un héros pour alléger un peu cette souffrance. Dire bonjour au sans-abri que vous voyez souvent dans votre quartier, faire un sourire sont déjà une façon simple et efficace de rompre la spirale de l'isolement de la personne sans domicile.


On peut parfois avoir un peu peur d'engager la conversation avec une personne qui vit dehors, et c'est normal, après tout on ne la connaît pas! Apporter un sandwich, un café ou un chocolat chaud peuvent être une façon toute simple d'engager la conversation. Cela n'a l'air de pas grand chose mais c'est très important. Aucun être humain ne supporte de vivre sans aucun échange avec les autres. Echanger quelques mots, montrer à la personne sans-abri qu'elle n'est pas devenue complètement invisible, cela peut suffire pour lui donner davantage de courage pour se battre.»

Comme l'a déjà dénoncé Thierry VELU, le président du GSCF, Monsieur ROBERT estime  «qu'il est toujours un peu désolant pour les acteurs du monde associatif de voir que la société et les médias ne s'émeuvent du sort des personnes à la rue que les jours de grand froid. On n'a pas seulement besoin d'un toit sur la tête quand il fait froid! On en a besoin tous les jours, pour se faire à manger, se doucher, etc. Vivre à la rue, c'est difficile tous les jours. En 2013, 450 personnes sont mortes dehors sur le trottoir. Nous ne pouvons pas accepter cette situation. Chacun peut aider, mais c'est aussi aux politiques de mettre en oeuvre une politique de logement efficace. Certains d'entre eux travaillent et pourraient payer un petit loyer. Nous devons leur tendre la main.»

Aidez le GSCF à venir en aide aux personnes sans domicile fixe, en participant au financement des kits de survie que les bénévoles de l'ONG humanitaire de sapeur-pompiers distribuent lors de leurs maraudes. 
Partagez et rendez vous à la page suivante: https://www.mymajorcompany.com/dons-kits-de-survie-pour-sdf-et-leur-animal 






 



Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi