29 août 2005, ouragan Katrina : les pompiers humanitaires du GSCF apportaient leur aide

Le 29 août 2005, le cyclone Katrina dévastait plusieurs Etats du sud des Etats-Unis, plus particulièrement la Louisiane et le Mississippi.

De force 4, Katrina est parmi les ouragans les plus puissants de l’histoire des Etats-Unis : 1836 personnes sont mortes, certains secteurs de la Nouvelle-Orléans se retrouvent 6 mètres sous les eaux, de nombreuses digues protégeant la ville ayant rompu.

Face à l’ampleur de cette catastrophe, le gouvernement américain finit par accepter l’aide proposée par de nombreux pays.

Thierry VELU disposant de contacts sur place, suite à l’intervention du World Trade Center (11 septembre 2001), il se rapproche des autorités américaines et obtient l’accord pour participer aux secours.

C’est ainsi qu’une dizaine de membres des sapeurs-pompiers humanitaires du GSCF, sapeurs-pompiers, médecins et infirmiers, se rendent sur la Louisiane.

En collaboration avec les pompiers américains, les équipes du GSCF interviennent sur la commune de Saint Bernard, qui compte 80 000 habitants.

Complètement intégré au dispositif de secours, le GSCF ne s’attendait pas à un tel accueil :

” Avant de partir en mission,je pensais sincèrement qu’on aurait eu du mal à travailler avec les Américains. Il est très rare que des équipes étrangères, et plus encore françaises, puissent travailler avec eux. C’est pourquoi je suis heureux de constater notre utilité sur place” expliquait alors Thierry VELU, Président Fondateur du GSCF.

La mission principale des équipes du GSCF est de faire des recherches de survivants et de victimes.

Les sapeurs-pompiers humanitaires du GSCF, qui ont été les seuls Français en action sur le cyclone Katrina, ont été aux côtés des secouristes américains pendant toute une semaine.

Depuis 2005, de nombreux cyclones et ouragans ont nécessité que nos pompiers partent en mission de secours.

Sans le soutien de nos donateurs et partenaires, aucune de ces missions ne pourraient voir le jour.