Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Californie: le feu menace Los Angeles, plus de 230 000 évacués

Publié le 07/12/2017 à 10h15


Californie: le feu menace Los Angeles, plus de 230 000 évacués
Plusieurs incendies faisaient rage mercredi autour de Los Angeles, avec plus de 230 000 personnes sous ordre d'évacuation tandis que des milliers d'habitations étaient menacées, à la fin d'une année noire pour les feux en Californie.

"Nous vivons des journées qui nous brisent le coeur mais qui témoignent aussi de la résilience de notre ville" a commenté ce mercredi le maire de Los Angeles.

Il a indiqué aux médias que plus de 230 000 personnes étaient concernées par des ordres d'évacuation sur l'ensemble des comtés de Los Angeles et de Ventura, qui longe le Pacifique et s'enfonce dans les terres à l'est.

Quelque 32 000 hectares ont déjà été avalés par les flammes en un peu pus d'une journée, dont celles du feu baptisé "Thomas", le plus vaste, à environ 45 minutes du centre de Los Angeles en direction de Ventura.

Attisé par les vents puissants de Santa Ana, il menaçait 12 000 structures et n'était pas du tout contenu mercredi. Une victime est pour le moment à déplorer.

"Nous avons des vents très forts qui propulsent ces flammes très rapidement" a ajouté le maire, appelant les habitants à se tenir prêts à évacuer à tout moment.

En pleine agglomération de Los Angeles, les incendies de "Skirball" et "Getty" ont démarré au petit jour mercredi.

Un nuage de fumée noire se répandait sur toute la ville et une large colonne sombre s'élevait dans les airs, visible à des dizaines de kilomètres à la ronde. Les autorités s'inquiétaient de la mauvaise qualité de l'air, irrespirable par endroits.

Les flammes ont forcé la fermeture d'une des principales artères de circulation de Los Angeles, l'autoroute 405, fermé jusqu'à ce jeudi au moins.

Les flammes du "Skirball Fire" ravageaient les terrains broussailleux à l'est de l'autoroute 405. Il a détruit au moins 4 maisons, tandis que 150 ont été détruites mardi dans le comté de Ventura par le "Thomas Fire".

Les autorités préviennent que les vents devraient rester puissants jusqu'à vendredi environ, même si les pompiers notent une légère accalmie par rapport à mardi.

Les incendies s'alimentent d'épaisses broussailles ne demandant qu'à s'enflammer car les herbes sauvages ont poussé à profusion au printemps après un hiver pluvieux, se transformant en brindilles sèches.

 

Source: le dauphine.com




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi