Haïti, encore et toujours,...

Communiqué de presse Villeneuve d'Ascq, le 8 avril 2012


Haïti, encore et toujours,...
Le 12 janvier 2010, on découvrait Haïti dans les médias. Un terrible séisme balayait et emportait des milliers de vie, détruisant une grande partie de Port au Prince.

Des millions de personnes ont été bouleversées découvrant des images de désolation et d'horreur. Grâce aux réseaux sociaux, à internet, ... nous pouvions vivre ce spectacle apocalyptique en direct et face à l'émoi international, de nombreux pays et ONG volaient au secours de Haïti.

Le GSCF connaissait bien Haïti avant ce séisme, le GSCF intervenant depuis la tempête Jeanne (2004) . De même, en octobre 2008, le GSCF diffusait un rapport d'analyse des risques naturels en Haïti. Ce rapport démontrait le manque de culture en matière de sécurité civile, les risques de séismes de forte amplitude,... (rapport pdf ci-dessous).

Aujourd'hui, le pays est de nouveau oublié et lorsque l'on évoque Haïti, c'est pour parler d'un nouveau drame comme cet accident de la route, survenu hier et causant la mort de 27 personnes, rappelant le manque de moyens pour les secours du pays.

Aujourd'hui, comme depuis 2004, le GSCF continue son combat pour développer et donner des moyens aux secours locaux existant. Le GSCF se positionne contre l'assistanat mais pour un développement des moyens, notamment d'assistance aux populations.

Aujourd'hui, comme nous le faisons depuis 2004, nous lançons un appel à la solidarité : n'attendons pas un nouveau drame pour faire un don. Faire un don

Comme évoqué dans Nord Eclair, le jeudi 07 janvier 2010, soit 3 jours avant le séisme en Haïti « Quand une catastrophe arrive, il est trop tard »

Haïti, encore et toujours,...





Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi