Il avait 3 ans, s’appelait Aylan, avait un frère de 5 ans et une grosse peluche.

Le 4 septembre 2015


Le GSCF a pour politique de ne jamais montrer de photo de personnes mourantes ou choquantes.

Hier, à titre inhabituel, nous avons publié la photo de cet enfant retrouvé mort sur une plage (Lire).

Le petit garçon n'avait que 3 ans quand il a trouvé la mort en Méditerranée, lorsque l’embarcation qui le transportait avec sa famille depuis la ville côtière turque de Bodrum vers l'île grecque de Kos, a chaviré. Son frère Galip, 5 ans, a lui aussi péri, ainsi que leur mère Rihan.

Si nous avons fait le choix de publier cette image extraordinairement puissante d’un enfant syrien mort échoué,  c’est pour montrer ce qui se passe dans l’indifférence depuis des mois en mer.

Des personnes fuient chaque jour des conflits et la souffrance de certains pays, pensant à un monde meilleur en Europe.

Nous regrettons que les dirigeants s’alarment maintenant face à cette image alors que des enfants du même âge, voire plus jeunes, ont péri en mer par milliers ces dernier temps.

Il est temps d’ouvrir les yeux, des personnes souffrent, même à nos portes, dans l’indifférence.

La solidarité et l’écoute n’ont jamais tué personne, l’indifférence oui.
 
 Thierry VELU
 
 
 
 
 




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi