Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Inde: Un cyclone frappe Bombay après avoir balayé le Kerala et Goa

Publié le 05/12/2017 à 16h25


Née à proximité du Sri Lanka le vendredi 1er décembre, la tempête tropicale Ockhi a provoqué un déluge totalement inhabituel en cette saison dans la capitale financière de l'Inde. Plusieurs centaines de pêcheurs ont dû être secourus en 4 jours.

Un phénomène climatique très rare est en train de se produire le long de la côte occidentale de l'Inde. 

Un cyclone, baptisé Ockhi, a frappé le littoral du Tamil Nadu, puis celui du Kerala, durant le week-end des 2 et 3 décembre, avant de traverser l'archipel du Lakshadweep et de se diriger droit sur Bombay (lire).

Lundi, des pluies torrentielles se sont abattues sur la capitale financière du pays, alors que pas une goutte d'eau ne tombe habituellement en cette saison.

Selon un bilan provisoire, 39 morts sont à déplorer dans le sud du pays, tandis que les garde-côtes "ont pu porter secours à près de 900 pêcheurs en mer" rapporte les médias locaux, qui font état de "côtes dévastées" , y compris à Goa.

"Ockhi est une tempête inhabituelle qui ne ressemble à aucun cyclone récent" observe Amitabh Sinha, spécialiste du changement climatique. "Les cyclones trouvent quaztre fois plus souvent leur origine dans le Golfe du Bengale que dans la mer d'Arabie" rappelle-t-il. 

Le côté est de l'Inde est en effet ouvert aux typhons arrivant du Pacifique alors que côté ouest, 
l'océan est relativement plus froid, est donc moins propice aux tempêtes tropicales. Ockhi, lui, est né à proximité du Sri Lanka et a contourné le sous-continent en se dirigeant vers l'ouest, avec des vents atteignant les 165 km/h.

Source: le courrier international




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi