L'accès à l'eau reste une priorité pour le GSCF.


L'accès à l'eau reste une priorité pour le GSCF.
Le manque d’accès à l’eau et à l’assainissement est la première cause de mortalité au monde.

On estime à 884 millions le nombre de personnes privées d’un accès convenable à l’eau potable et à 2,6 milliards le nombre de personnes ne disposant pas d’assainissement.

L'accès difficile à l'eau potable engendre le développement massif de maladies diarrhéiques dans le monde entier, qui affectent particulièrement les jeunes, les immunodéprimés et les pauvres.

Près d'un enfant sur cinq, soit environ 1,5 million par an, meurt à cause de la diarrhée. La diarrhée tue plus de jeunes enfants que le SIDA, le paludisme et la rougeole
réunis .

Environ 43 % de la population mondiale, et en particulier les populations à faibles revenus des régions rurales éloignées des pays en développement, est privée d'eau courante (eau distribuée au moyen de canalisations).

L'accès à l'eau reste une priorité pour le GSCF.
Près de la moitié de la planète boit une eau douteuse.

Par conséquent, il était urgent de trouver des solutions pour que les personnes puissent obtenir de l'eau potable salubre chez elles, sans engendrer des coûts pour le traitement de l'eau.

Le traitement au point d'utilisation (PU) est une approche alternative, qui peut accélérer la réduction des problèmes de santé liés à l'approvisionnement en eau potable des populations à risque. Il permet aux individus de contrôler la qualité de leur eau potable. Le traitement de l'eau au niveau du domicile ou d'un point d'utilisation, permet également de réduire le risque de maladies hydriques du à la recontamination de l'eau durant la collecte, le transport et l'utilisation à domicile, une cause bien connue de dégradation de la qualité de l'eau . Dans de nombreuses zones rurales et urbaines des pays en développement, les interventions de traitement de l'eau des ménages peuvent réduire le taux de morbidité lié à la diarrhée de plus de 40% . Le traitement de l'eau par les ménages, à leur domicile, offre la possibilité de faire de gros progrès en termes de santé tout en rabaissant les coûts potentiels d'une façon spectaculaire par rapport aux aménagements conventionnels d'approvisionnement en eau, tels que la construction de canalisations pour acheminer l'eau jusqu'aux ménages.

Afin de répondre à ce constat, le GSCF met dorénavant en place, en complément des unités de potabilisation d'eau et des appareils de production de chlore, des purificateurs microbiologiques instantanés familiaux, appareils ultrafiltrant de l'eau par gravité .

Caractéristiques :

Il s'agit d'un système de traitement microbien de l'eau au niveau du point d'utilisation destiné à un usage régulier chez les populations à faibles revenus. Il peut filtrer jusqu'à 18 000 litres* d'eau, une quantité suffisante pour approvisionner en eau potable, salubre d'un point de vue microbiologique, une famille de cinq personnes pendant trois ans, supprimant donc la nécessité d'interventions répétées. Il garantit un haut débit et un important volume d'eau purifiée. Il est conforme au protocole sur les tests microbiologiques des purificateurs d'eau établi en 1987 par l'USEPA (US Environmental Protection Agency).

- Il supprime au moins 99,9999 % des bactéries
- Il supprime au moins 99,99 % des virus
- Il supprime au moins 99,9 % des protozoaires parasites
- Il supprime la turbidité
- Il ne requiert aucune alimentation électrique, aucune pile/batterie ni aucune pièce de rechange
- Il ne requiert aucun système d'alimentation en eau courante ni d'acheminement par canalisations
- Il est équipé d'un préfiltre ainsi que d'une cartouche de purification, tous deux faciles à nettoyer



Des filtres portables individuels

Des filtres portables individuels seront également mis en place lors d'opérations de secours. Chaque sauveteur du GSCF disposera également de ce filtre portable .

Caractéristiques du filtre :

-Offre un accès facilité à de l'eau potable saine et pure, filtre* au moins 1000l d'eau contaminée.
-Supprime au moins 99,9999 % des bactéries en suspension dans l'eau.
-Supprime au moins 99,9 % des protozoaires parasites en suspension dans l'eau.
-Réduit la turbidité en filtrant des particules de 0,2 microns environ.
-Sans produit chimique.
-Ne requiert aucune alimentation électrique, aucune pile/batterie ni aucune pièce de rechange

*Evaluation de la durée de vie de l'appareil


Utilisation :


Le GSCF souhaite intégrer ces unités de traitement de l'eau familiales et individuelles dans le programme d'intervention de la Force d'Action Rapide Humanitaire (FARH).

En effet, les catastrophes naturelles et les conflits provoquent des crises en matière d’eau et d’assainissement et représentent des priorités absolues car il s’agit de subvenir aux besoins vitaux des populations en détresse.

De même, et afin de donner un accès à l'eau à des populations vulnérables, le GSCF souhaite accentuer ses missions d'accès à l'eau potable et ainsi doter des familles de ces appareils.

Sauf urgence, les premières unités familiales devraient être mises en place en Haïti.


Soutenir nos actions et ainsi nous aider à sauver des vies : Faire un don

A visionner le film de Yann Arthus-Bertrand "LA SOIF DU MONDE"


L'accès à l'eau reste une priorité pour le GSCF.






Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi