Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Nigéria: la fièvre de Lassa continue de prendre de l'ampleur

Publié le 14/03/2018 à 14h20


La fièvre de Lassa envahit le Nigéria. Plus de 150 personnes ont déjà été admises à l'institut spécialisé d'Irrua, au sud du pays, après avoir contracté cette fièvre hémorragique.

Personne, ni les autorités, ni les scientifiques, ne s'attendait à une telle propagation. Le virus a déjà fait 110 morts depuis le début de l'année sur 353 cas confirmés, contre 143 sur l'ensemble de 2017.

"Nous avons une trentaine de patients actuellement" explique le directeur de l'institut. 

Irrua, petite commune rurale, est à la pointe de ce qui se fait en Afrique de l'Ouest. Cet hôpital est le seul, dans un pays de 190 millions d'habitants, à pouvoir soigner et diagnostiquer cette fièvre hémorragique peu connue, découverte en 1969. 

Avant la construction de l'institut en 2008, les échantillons de sang étaient envoyés en Afrique du Sud. Mais quand les résultats arrivaient, il était déjà trop tard, explique le directeur.

Les symptômes de la fièvre de Lassa, endémique à quelques foyers en Afrique de l'Ouest, sont difficilement identifiables. On connaît seulement le mode de transmission de la fièvre: les sécrétions de rongeurs.

Source: 20 minutes




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi