Association humanitaire de sapeurs - pompiers

Séismes: le nombre de catastrophes majeures pourrait augmenter en 2018

Publié le 22/11/2017


Des géologues américains ont alerté sur la possible augmentation de la fréquence et de la puissance des séismes en 2018. Ils ont observé un cycle qui associe ralentissement de la rotation terrestre et hausse des tremblements de terre violents. Les régions tropicales pourraient être les plus concernées.

La Terre a été touchée par quelques séismes d'envergure cette année mais 20189 pourrait être pire avec un nombre plus élevé de forts tremblements de terre. C'est le constat alarmiste de géologues américains dans une étude publiée ce lundi.

En cause? Des variations dans la vitesse de rotation terrestre qui devraient provoquer une activité sismique plus intense, notamment dans les régions tropicales.
 

Cinq périodes de séismes intenses

Roger Bilham, de l'Université du Colorado et Rebecca Bendick de l'Université du Montana ont analysé des séismes de magnitude 7 et plus, enregistrés depuis 1900, pour établir leurs affirmations. 

"La corrélation entre la rotation de la Terre et l'activité sismique est forte, et elle suggère qu'il va y avoir une augmentation du nombre de tremblements de terre intenses l'an prochain", explique Roger Bilham.

D'après leurs observations, 5 périodes ont connu un nombre supérieur de grands séismes par rapport à la moyenne. "Dans ces périodes, il y a eu entre 25 et 30 tremblements de terre intenses par an" poursuit le scientifique, alors que le nombre moyen est de 15 séismes majeurs par an.

 

2018, une année agitée avec 20 séismes?

Les chercheurs ont également constaté que ces périodes de pics suivaient des phases de 5 ans où la rotation de la planète avait sensiblement ralenti. Pour Roger Bilham, "la Terre nous offre un aperçu de ce que seront les futurs tremblements de terre."

Or aujourd'hui, la vitesse de la rotation de la Terre a baissé depuis plus de 4 ans.

Six 2017 a été relativement calme avec 6 séismes importants, 2018 devrait être tout autre. "L'inférence est claire. L'an prochain, nous devrions voir une augmentation significative du nombre de tremblements de terre sévères. Nous pourrions facilement avoir en 2018 une année passant à 20 séismes."

D'après le scientifique, ces séismes pourraient se produire dans des régions proches de l'Equateur.

 

Source: ouest france




Contactez-nous

GSCF
BP 80 222
59654 Villeneuve d'Ascq Cedex


Tél : 04 67 55 84 28 

Formulaire de contact

Foire aux questions !

Offres d'emploi