Armentières Le camion de pompier retapé par Nicolas-Barré prêt pour partir en Croatie

Article de la Voix du Nord du 21 avril 2019

Ce vendredi après-midi, le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) a pu réceptionner le camion de pompier remis en état à l’institut Nicolas-Barré. Une dizaine d’élèves ayant participé à la rénovation étaient présents, ainsi que trois sapeurs-pompiers professionnels faisant partie du GSCF, venus de Normandie et d’Étaples.

Le mois dernier, nous étions venus voir l’avancement des rénovations sur le camion destiné aux pompiers de Rovisce, en Croatie. Ces derniers avaient fait part à des collègues de Saint-Étienne de leur souhait d’acquérir un nouveau camion. Leur demande avait été transmise à l’association Groupe de Secours Catastrophe Français. Cette ONG a alors acheté un ancien camion de pompier aux enchères, qu’il fallait remettre en état. C’est vers l’Institut Nicolas-Barré qu’elle s’était alors tournée.

Après quatre semaines de travail et l’aide de près de 60 élèves de différents niveaux scolaires, la réfection du camion est enfin terminée.

Les élèves ont dû enlever la rouille, remplacer certaines pièces, souder, débosseler. Il fallait aussi appliquer les mastics, poncer et peindre. Comme nous le confirme Jérémy, un des apprentis  : « Poncer a été le plus difficile à cause de la surface du camion, c’était long. On a aussi eu quelques mauvaises surprises avec la fibre de verre. Sinon le reste a été. C’est le dernier projet de notre année, et on la termine en beauté. C’était un beau chantier et ça changeait des véhicules qu’on répare habituellement. Jusqu’en juin, on ne travaillera plus que sur des voitures ». Pour Frédéric, leur formateur, c’est surtout les finitions qui ont été longues et fastidieuses : « Elles demandent beaucoup de sérieux et d’application. »

« C’est une vraie réussite, tout le monde est très heureux. Pourquoi ne pas refaire équipe avec le GSCF dans le futur ? »

Tous sont en tout cas très satisfaits de leur travail, et ce n’est pas Thierry Velu, président du GSCF qui dira le contraire. « Vous avez fait un très bon travail, bravo à tous. Vous pouvez être fiers de vous ». « C’est la première fois que l’institut s’investit dans ce type de projet », confie Christophe Mersman, le directeur adjoint, c’est une vraie réussite, tout le monde est très heureux. Pourquoi ne pas refaire équipe avec le GSCF dans le futur ? »

Le camion partira ce 1er mai en direction de la caserne croate, pour une arrivée prévue le 2 dans la soirée à Rovisce, petite ville de 4 000 habitants. Il sera d’une aide précieuse. Comme le souligne Thierry Velu, la Croatie manquant cruellement de matériels.

Les apprentis ici présents suivent une formation de 9 mois pour l’obtention du titre professionnel de peintre en carrosserie. Que ce soient Justine, Julien, Jérémy ou les autres, ils seront sur le marché du travail en juin, avec comme expérience, un camion de pompier refait de A à Z !

Lien de l’article : Accès