Au moins deux morts après un séisme en Californie

Le tremblement de terre de magnitude 6,4 qui s’est produit dans la nuit de lundi à mardi, a causé la mort d’au moins deux personnes, selon le premier bilan des autorités américaines.

Au moins deux personnes sont mortes, mardi 20 décembre, dans le nord de la Californie, à la suite d’un puissant séisme survenu au large de la côte américaine, qui a provoqué des éboulements et privé d’électricité des dizaines de milliers de personnes.

Ce tremblement de terre de magnitude 6,4 s’est produit dans la nuit de lundi à mardi, à environ 40 kilomètres au sud-ouest de la ville portuaire d’Eureka, dans le comté d’Humboldt, selon l’Institut américain de géophysique (USGS). Onze personnes ont été blessées, a fait savoir le comté dans un communiqué.

Une zone sismique à hauts risques

Plus de 59 000 foyers et commerces restaient sans électricité mardi à la mi-journée, selon le site spécialisé PowerOutage. Le tremblement de terre a aussi fissuré une route menant à la localité de Fernbridge.

La Californie est régulièrement secouée par des tremblements de terre. Selon les sismologues, il est presque certain qu’un séisme capable de provoquer de vastes destructions frappera cet Etat de l’Ouest américain au cours des trente prochaines années.

En 1994, un tremblement de terre de magnitude 6,7 à Northridge, au nord-ouest de Los Angeles, avait fait au moins 60 morts et causé des dommages évalués à 10 milliards de dollars. En 1989, un séisme de magnitude 6,9 près de San Francisco avait coûté la vie à 63 personnes.