Berck (62) : des drones pour surveiller le littoral et aider les secours

Le drone est relié à un écran de contrôle ainsi qu’à celui dédié au pilote professionnel

Le Groupe de Secours Catastrophe Français (GSCF) estime que le drone peut être bien utile lors des opérations de surveillance du littoral. Il en a fait la démonstration dernièrement à Berck.

Parce que le drone est pratique à mettre en oeuvre pour effectuer de la surveillance aérienne, le GSCF souhaite le proposer aux communes du littoral.

 “Il y a 10 jours de très grandes marées par an. C’est à ce moment-là qu’il convient de concentrer la surveillance” indiquait jeudi Thierry VELU, fondateur de la structure qui intervient lors de catastrophes naturelles ou humaines.

“Pilotés par des professionnels, les drones permettent de visualiser des endroits inaccessibles” ajoute l’Etaplois, qui est également sapeur-pompier. “En mer, ils peuvent contribuer aussi au sauvetage. Le temps de l’arrivée des équipes de secours, il permet de larguer une bouée au-dessus de la victime, pour la sécuriser.”

Thierry VELU précise que le GSCF est doté de 5 drones capables de voler jusqu’à 1000 mètres de distance (l’altitude maximale permise par la législation française est de 150 mètres). Ils sont reliés à un écran de contrôle ainsi qu’à celui dédié au pilote professionnel.

 

Source : la voix du nord : accès