Bilan de nos actions suite à la pandémie de la COVID-19

Il est maintenant l’heure de réaliser un premier bilan des actions du GSCF sur le territoire national suite à la pandémie de la COVID-19. Bien que notre action soit,depuis le début du mois de juin, arrêtée sur le territoire français, nous restons toutefois vigilants face à la situation de certain pays en voie de développement. Nous mettrons en œuvre des mesures en adéquation avec nos moyens financiers actuels pour aider ces pays, voire la France si demain une seconde vague venait à se produire.

Le premier bilan pour notre structure est plus que dramatique : nos caisses sont vides. Les pompiers humanitaires du GSCF qui se sont préparés dès le 25 février 2020 ont tout fait pour venir en aide aux soignants, aux collectivités, aides à domicile, Ehpad, ambulanciers, commerçants, etc.

Dès le 25 février 2020, nous réalisons un premier point sur nos stocks de solution hydroalcoolique et de masques : notre objectif premier étant de soutenir les personnes à la rue, mais aussi les pays pauvres ou disposant d’une moins bonne prise en charge de la santé.

Le 26 février 2020, nous effectuons nos​ ​premières commandes de masques et de solution hydroalcoolique (SHA), gants, lunettes, combinaisons jetables, suite à notre inventaire. Au moment de nos commandes, jamais nous n’aurions pensé venir en aide à des centaines de personnes ni être confrontés à l’une des plus grandes opérations d’assistance du GSCF depuis sa création en 1999.

Le 17 mars 2020, les demandes d’assistance auprès de notre organisation affluent, les besoins sont énormes. Pour faire face à cela, nous débloquons dans un premier temps nos réserves financières pour les opérations de secours et dans un second temps, face à la situation dramatique et aux besoins grandissants, nous devons faire le choix d’arrêter ou de vider nos caisses. Nous avons fait le choix d’utiliser l’ensemble de nos moyens financiers. Nous avons soutenu des médecins, des infirmiers, des pharmaciens, des mairies, des Ephad, etc sur l’ensemble de la France.

Mais aussi :

● les hôpitaux de Montreuil-sur-Mer, Dieppe, Boulogne-sur-Mer , Roubaix, Fourmies ; etc

● le Département du Pas-de-Calais ;

● plus de 50 Ehpad dans l’ensemble de la France ;

● la SNSM de Calais et Berck ;

● la Croix-Rouge (antenne en RP) ;

● la protection civile du département 54

● des services publics dans l’ensemble de la France ;

● l’ARS, sur réquisition préfectorale du Département 62 (4 000 masques) ;

● des ambulanciers ;

● des associations d’aide à domicile…

Cette liste n’est pas exhaustive.

L’aide que nous avons apportée directement et/ou par envoi postal représente en dons : + de 40 000 masques ; + de 4 500 litres de solution hydroalcoolique ; + de 500 tenues complètes de protection ; + de 400 lunettes de protection deux appareils respiratoires ;

En début de semaine prochaine, nous diffuserons un communiqué de presse pour annoncer la sortie du livre de Thierry VELU, Président – Fondateur du GSCF, sur cette pandémie. Ce livre vous permettra de vous faire une idée sur la gestion de la crise.

La pandémie n’est pas finie pour certains pays et nous ne sommes pas à l’abri d’une seconde vague ; nos opérations de secours suite à une catastrophe ne sont pas à l’arrêt.

Nos besoins sont importants et nous lançons un appel à la solidarité de chacun pour que nous puissions retrouver des moyens financiers pour répondre aux urgences.

Nous adresserons gratuitement le livre de Thierry VELU sur la COVID-19 par voie postale pour tout don de 100 euros ou plus durant le mois de juin 2020.

Nous comptons sur vous !