Canicule : la ligne téléphonique des pompiers saturée

Depuis une semaine, une vague de chaleur s’est abattue sur l’ensemble de l’Hexagone avec 51 départements placés en vigilance orange.

Conséquence: la ligne directe de la brigade des sapeurs pompiers de Paris a été saturée par 16.000 appels non-urgents dans la nuit du 3 au 4 juillet.

Cette surcharge a considérablement allongé le délai de réponse, empêchant  les pompiers d’être joignables rapidement et donc de venir en aide à des personnes en réelle situation de réelle détresse.