Décès – Colonel Yvon TREPOS – 27 juin 2016

Les sapeurs-pompiers des Deux-Sèvres sont en deuil : le colonel Yvon Trépos, l’ancien directeur du service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79), est décédé subitement le week-end dernier. Il allait avoir 57 ans.

“ Professionnel reconnu ”

Arrivé au mois de juin 1998 en provenance du Sdis de la Mayenne, où ce Finistérien officiait également en tant que directeur, il a occupé ce poste onze années durant en Deux-Sèvres avant, à la fin de l’année 2009, d’être nommé au ministère de l’Intérieur, plus précisément inspecteur à la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise (DGSCGC), puis chef de l’inspection par intérim.
« L’ensemble des élus et des personnels qui ont eu l’occasion de travailler avec lui soulignent unanimement son implication pour le développement et la reconnaissance du Sdis des Deux-Sèvres, indique le Sdis 79 dans un communiqué. Initiateur de plusieurs démarches novatrices, le colonel Yvon Trépos a notamment axé son action en faveur du développement durable et de la démarche qualité, permettant au Sdis 79 de devenir une référence en la matière ».
« Professionnel reconnu, son expertise était recherchée, ce qui lui avait permis d’accéder au poste d’inspecteur qu’il occupait, a ajouté, « très touché » par cette disparition brutale, le député Jean-Luc Drapeau, également maire d’Azay-le-Brûlé et ancien président du conseil d’administration du Sdis 79. Il a laissé une marque importante dans notre Sdis ».

“ C’était un redoutable meneur d’hommes ”

Autre réaction, celle du président du conseil départemental, Gilbert Favreau : « J’ai travaillé dix ans avec lui lorsqu’il était directeur du Sdis 79 et moi, président en exercice. C’était un redoutable meneur d’hommes et un officier de grande valeur. Il a beaucoup contribué à faire du Sdis 79 ce qu’il est actuellement. »
Tout comme Jean-Luc Drapeau et Gilbert Favreau, le Sdis 79, pour qui le colonel Yvon Trépos « restera une figure marquante de la famille des sapeurs-pompiers en Deux-Sèvres », « souhaite apporter son soutien » à sa famille et à ses proches.

Source  : lanouvellerepublique.fr