Des drones le long du littoral pour surveiller les plages ?

Journal Nord Littoral – Par Lucas Gellé – | 

 

Imaginez un nageur un peu aventureux qui se retrouve dans une zone dangereuse. Là, un drone serait capable de le prévenir et l’alerter sur les risques qu’il est en train de prendre. Le cas échéant, le drone pourrait larguer une bouée pour aider un nageur en difficulté.

Le concept n’a rien de futuriste et c’est d’ailleurs ce que propose l’association Groupe de secours catastrophe français (GSCF). « Nous avons réfléchi à ce dispositif afin d’améliorer la prise en charge et la rapidité d’action face aux risques de noyade, précise Thierry Velu, président du GSCF et sapeur-pompier au Touquet. Il permet d’intervenir à différents degrés. »

Des drones capables de larguer une bouée

Ce système existe déjà au États-Unis, par exemple, mais il est encore peu développé dans l’Hexagone. Le GSCF dispose de six drones déployables partout en France si nécessaire.

Ne pas remplacer les sauveteurs humains

Ce renfort de surveillance pourrait venir en soutien des nageurs-sauveteursqui veillent déjà sur les plages du littoral. En aucun cas il ne s’agirait de les remplacer. « Ils pourraient être utilisés lors des périodes de forte affluence, lorsque les grandes marées ont lieu lors de périodes de longs week-ends ou pendant les vacances scolaires. On sait que les interventions sont plus nombreuses à ces moments-là. »

Une démonstration du dispositif a eu lieu en octobre dernier. « La seule Mairie à s’être déplacée lors de cette démonstration était celle de Berck-sur-Mer. Malheureusement, peu de collectivités ont répondu à notre invitation. En France, on attend souvent qu’un drame se produise pour agir, regrette Thierry Velu. Aujourd’hui, nous cherchons à faire connaître notre solution et à proposer nos services aux collectivités. » Le GSCF – engagé sur de nombreux autres théâtres d’opération – n’a pas le temps de jouer les commerciaux, mais est à l’écoute des collectivités qui pourraient le solliciter.

Actuellement, l’association teste un drone équipé d’une caméra thermique. L’engin pourrait permettre de rechercher plus facilement des personnes en difficulté en mer. « On est sur une autre échelle d’intervention, mais c’est également un aspect intéressant de l’utilisation des drones. »

Lien de l’article : ACCÈS