Disparition et recherches d’un sapeur-pompier

Disparition et recherches d'un sapeur-pompier
200 personnes, pompiers et bénévoles, ont ratissé cet après-midi le secteur de la Motte. Philippe Marchal parti en VTT n’a pas donné de nouvelles depuis mercredi soir.

L’homme a 47 ans. Il est pompier professionnel au centre de secours de Vesoul. Mercredi 14 août à midi, il a appris le décès de sa maman. Mercredi soir, il est parti faire un tour en VTT. Le quadragénaire était vêtu d’un tee-shirt foncé, d’un short et de sandales. Sportif, il semble être parti sur un coup de tête n’emportant ni téléphone, ni casque contrairement à ses habitudes. L’homme s’était remarié il y a peu.

Police et pompiers à sa recherche

La police a procédé dès vendredi à des recherches avec un chien pisteur puis un hélicoptère. En vain. Les enquêteurs exploitent aussi la piste bancaire pour voir si l’homme a effectué des achats depuis son départ.
"Tout est envisageable, la thèse accidentelle, comme le suicide ou une disparition volontaire, explique le capitaine Patrick Tarby, chef de brigade à Vesoul. Mais plus le temps passe, plus cette disparition est selon lui inquiétante.

Les sentiers VTT ratissés

Depuis quelques jours, les pompiers de Haute-Saône ont eux ratissé les sentiers VTT et les chemins dans le secteur de Villers-les-Luxeuil d’où était originaire la maman du disparu.
"Nous ratissons aujourd’hui le secteur de la Motte à Vesoul. Avec une centaine de pompiers et des bénévoles qui se sont joints spontanément aux recherches, précise le colonel Fabrice Tailhardat, directeur du SDIS à Vesoul.

Toute personne ayant aperçu Philippe Marchal peut joindre le commissariat de Vesoul au 03.84.96.34.00.