Encore un pompier violemment agressé

Encore un pompier violemment agressé
Un pompier volontaire de Frontignan (Hérault) a fait l’objet d’une grave agression hier soir vers 21h45.

En se rendant à la caserne, le pompier s’est arrêté au bord de la chaussée car des passagers d’une voiture lui faisaient des grands signes.

Un homme était en train de faire un malaise.

Rapidement, il sort son téléphone pour demander au Codis le déclenchement d’un VSAV.

C’est alors qu’ un des passager, refusant son aide, lui a donné quatre coups de couteau à l’abdomen, au cou et au bras, avant de prendre la fuite.

Couvert de sang, le pompier a rejoint sa caserne, pour être transporté vers l’hôpital de Sète.

Ses jours ne sont pas en danger, mais il a eût 58 points de suture.