Fièvre du Nil occidental: le virus fait 2 morts en Israël

Virus du West Nile

Deux personnes atteintes du virus du Nil occidental, transmis par des moustiques, sont mortes “ces dernières semaines” en Israël, a annoncé le ministère de la santé.

Celui-ci précise que 68 personnes ont été diagnostiquées malades, en majorité des personnes âgées, dont 14 sont hospitalisées dans un état grave.

Des moustiques infectés par le virus ont été détectés dans le centre et le nord du pays, qui est confronté à cette maladie depuis les années 1950; des centaines d’hospitalisations ont eu lieu en 2000.

L’annonce de ces deux décès en Israël intervient alors que la région européennes de l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) vient de signaler un pic d’infections en Europe du Sud et du Centre, avec 401 infections autochtones depuis le début de l’année et 22 décès.

Aucun vaccin ne protège de la fièvre du Nil occidental. L’OMS recommande d’éviter de sortir au crépuscule, de s’habiller dans des couleurs claires, d’utiliser un insectifuge, et de vider les poches d’eau stagnante.

Le virus West Nile est considéré aujourd’hui comme le flavivirus le plus répandu après celui de la dengue.