Gentil De Passos, sapeur-pompier, GSCF de l’Eure

Gentil De Passos, originaire du Portugal, est un sapeur-pompier professionnel. Il travaille au centre de secours de Vernon, dans l’Eure. Il est également chef de mission pour le GSCF. Il est responsable du département de l’Eure pour l’ONG.

« Être chef de mission, c’est préparer le matériel qui va servir lors des missions et qui sera acheminé sur place », indique Gentil De Passos. « C’est également organiser des actions afin de récolter des dons. » Par exemple des soirées, des lotos ou encore des actes de secourisme qui sont organisés afin de faire connaître le GSCF et de récolter des dons. « Toute action pouvant aussi permettre de recruter des adhérents est organisée », ajoute-t-il.

Pour le département de l’Eure, toutes les actions sont coordonnées avec les sapeurs-pompiers du GSCF de Seine-Maritime. Au total, quinze bénévoles couvrent les deux départements.

Les missions s’enchaînent. Il y en a une qui doit partir début avril en Ukraine. Et comme le dit Gentil De Passos : « Grâce aux précédentes missions, nous pouvons maintenant cibler les besoins sur place. »

Les convois sont chargés le plus souvent de matériel de secours. Gentil De Passos détaille : « Cela peut être des vêtements ou des casques à destination des sapeurs-pompiers sur place, dans ces pays en difficulté ». Ces derniers peuvent alors travailler en toute sécurité. 

Selon Gentil De Passos, du matériel d’éclairage est aussi acheminé : « Sur les zones de guerre ou sinistrées, il n’y a généralement plus d’électricité et il y a des besoins en groupes électrogènes, par exemple ».

L’argent récolté par l’ONG à chaque campagne de dons sert donc à acheter du matériel, mais aussi de la nourriture et des vêtements. Et comme le rappelle Gentil De Passos : « Si une entreprise qui fabrique des groupes électrogènes nous fait un don, il est le bienvenu ! »

Propos recueillis par Catherine Degans