Hérault: la vigilance incendie est accrue à cause de la sécheresse

Avec la sécheresse persistante, le risque incendie reste maximal, en ce début d’automne, surtout dans l’Aude et l’Hérault.

Particuliers et communes doivent donc redoubler de vigilance pour prévenir tout départ de feu.

35.7 degrés, c’est la température relevée ce dimanche à Prades-le-Lez, près de Montpellier. Le comité des feux de forêts reste donc sur le qui-vive. Si la préfecture et les pompiers le demandent, ils pourraient reprendre du service rapidement.

En attendant, les maires redoublent de vigilance. Ils rappellent à leurs administrés que même en automne, il faut débroussailler, surtout dans les communes dont le territoire est couvert à 50% d’espaces naturels et boisés.

“Le débroussaillage est obligatoire, quelque soit la météo. On informe d’abord sur le terrain, puis un policier municipal passe pour expliquer aux riverains qu’ils doivent débroussailler et ensuite il y a la répression” explique le maire de Prades-le-Lez.

Le risque incendie, lié à cette extrême sécheresse, reste maximal sur l’Héraut et l’Aude.

Aucune pluie n’est annoncée et cela devrait durer au moins jusqu’à début octobre.

 

 

Source: franceinfo