Il blesse la coiffeuse et tente de s’enfuir avec le fourgon des pompiers

Pris d’un coup de folie, un jeune d’Allennes-les-Marais a blessé la coiffeuse à domicile de sa grand-mère avec un couteau, vendredi après-midi. Il a ensuite tenté de prendre la fuite dans le véhicule des secours, mais n’a réussi qu’à emboutir deux voitures et des compteurs à gaz. Les habitants du lotissement de la rue Gabriel-Péri ont été évacués tout l’après-midi.

« Visiblement, il n’est pas tout seul dans sa tête, ce gars-là ! ». C’est ainsi qu’un témoin de la scène résumait le coup de folie d’un Allennois, vendredi peu après 14h30. Selon les gendarmes d’Annœullin, rejoints par la brigade de recherches de Lille, c’est « sans raison apparente » que ce jeune homme de 26 ans s’en est pris à la coiffeuse à domicile de sa grand-mère, chez qui il vivait depuis peu. Il a blessé la jeune femme de 25 ans d’un coup de couteau ; elle s’était réfugiée chez des voisins, rue Gabriel-Péri, et ce sont eux qui ont prévenu les secours. Transportée à l’hôpital, elle en est ressortie le soir même.

Pendant que les pompiers de Seclin secouraient la victime, dans la maison des voisins,l’agresseur, toujours aussi énervé, en a profité pour monter dans leur fourgon ! Il a tenté de faire un demi-tour mais le VASB s’est emballé, a percuté deux voitures en stationnement, défoncé les petites clôtures et traversé le jardinet devant une des maisons avant d’exploser une boîte aux lettres et surtout… deux compteurs à gaz. Résultat : une fuite de gaz qui a nécessité l’intervention de GRDF. Tout le lotissement, soit une quinzaine de maisons, a été évacué jusqu’aux alentours de 18 h. Alain Debrauwer, premier adjoint au maire, était lui aussi sur place. Il a été amené à signer, avec un médecin, l’internement d’office de l’agresseur.

Problèmes d’assurance

Électricité et gaz ont été coupés, puis rétablis l’après-midi même… sauf chez les principales victimes de ce pétage de plombs en règle, aux numéros 5 et 7. Rolande Galand était encore sous le choc, ce samedi midi : « D’abord, on s’est dit que l’essentiel, c’est qu’il n’y ait pas de victimes. Mais maintenant, je revois la scène, je réalise qu’on aurait pu être dehors avec les petits-enfants… » Et puis, il y a les problèmes d’assurance qui se profilent. «Il a aussi défoncé la porte de notre garage. Et on n’aura pas de gaz avant lundi, comme la maison d’à côté… »

Selon nos informations (non confirmées par la caserne de Seclin), le véhicule de secours serait hors d’usage. « En plus de 20 ans de métier, j’avais jamais vu ça, un gars qui se fait la malle avec le fourgon des pompiers ! » nous confiait un membre de forces de l’ordre. Pas banal, en effet…

Source et photo la voix du nord accès