Intervention au Liban des équipes du GSCF 

Dès les premières heures de la catastrophe au Liban, et après accord de l’ambassade du pays en France, le GSCF a dépêché une première équipe de secours et d’évaluation des besoins. 

Cette première équipe s’est immédiatement mise à la disposition des sapeurs-pompiers de Beyrouth, ainsi que de l’armée. 

Dans un premier temps, l’équipe a réalisé des actions de reconnaissance dans la ville et une évaluation des besoins matériels pour les secours, afin de remonter les besoins à la seconde équipe.  

Dans un second temps, l’équipe, à la demande du Gouverneur de Beyrouth, s’est dirigée sur le lieu de l’explosion, afin de réaliser des actions de déblaiement dans l’objectif de retrouver les personnes portées disparues, et notamment les sapeurs-pompiers.  

Ce mercredi 12 août 2020, la journée a été consacrée à une remontée d’informations à l’aide de l’un de nos drones. Cette remontée d’informations a permis d’effectuer une cartographie, mais aussi de réaliser des reconnaissances pendant la phase de déblaiement et de démolition. L’ensemble des données a été transmis à l’armée et au responsable de site. Une vidéo de cette phase de reconnaissance sera prochainement mise en ligne.  

 

Parallèlement, du matériel de tronçonnage, un groupe électrique, des éclairages, des gants, un lot de sauvetage et des équipements de protection individuelle ont été fournis aux sapeurs-pompiers de Beyrouth. 

 

 

 

 

 

Face à la situation et à l’évaluation des besoins, et aussi à la suite d’une demande officielle des sapeurs-pompiers de Beyrouth auprès de notre ONG, nous avons décidé de nous engager aux côtés des secours dans l’apport de matériel supplémentaire et dans un soutien à long terme.   

Nous lançons un appel d’urgence à la générosité du public afin de poursuivre notre assistance au Liban. 

Nous en profitons pour remercier l’association Asnières Liban Amitié pour la collaboration durant cette mission. 

Un rapport sera diffusé dans les prochaines semaines.