Journée mondiale de l’eau

Toujours plus d’humains (7.7 milliards) qui consomment toujours plus d’eau – la demande augmente en moyenne de 1% chaque année depuis la décennie 1980-, mais qui n’ont pas encore réussi à la partager.

En 2015, 6 humains sur 10 ne disposaient pas de toilettes ou équivalent.

L’accès à l’eau constitue pourtant un droit fondamental, mais cependant, il y a encore 844 millions de personnes qui sont privées de tout service élémentaire d’eau potable.

Depuis sa création, l’accès à l’eau potable a toujours été une priorité pour le GSCF.

Ainsi, lors de nos missions de secours, nous emmenons avec nous des unités de potabilisation de l’eau, que ce soit après le passage d’un cyclone comme à Madagascar en 2003 par exemple, ou suite à un séisme tel que sur l’île indonésienne de Sumatra en 2009

Parallèlement, nous assurons des missions de soutien et de développement, comme effectué au Maroc.

A Haïti, nous avons ainsi procédé à plusieurs installations, à différents endroits, installations qui fonctionnent encore et qui permettent l’accès à l’eau potable à bon nombre de personnes.

Ce travail ne pourrait se faire sans le soutien de notre partenaire, la société Dimm, qui depuis de nombreuses années est à notre écoute pour toujours améliorer les unités de traitement d’eau et, ainsi, nous permet de rendre l’accès à l’eau potable possible dans de nombreux pays.

Vous pouvez consulter nos rapports de missions sur le lien: accès.