L’adjudant-chef Franck Moncomble, des pompiers d’Hazebrouck, est décédé

L’adjudant-chef Franck Moncomble, des pompiers d’Hazebrouck, est décédé
Les pompiers d’Hazebrouck sont en deuil après la perte d’un des leurs, l’adjudant Franck Moncomble, décédé d’un malaise cardiaque à l’âge de 45 ans.

Dans la cour de la caserne, le drapeau est en berne. Les pompiers d’Hazebrouck viennent de perdre l’un des leurs, l’adjudant-chef Franck Moncomble, décédé dans la nuit de vendredi à samedi d’un malaise cardiaque. Le pompier de 45 ans était marié et père d’un garçon de 11 ans. La famille réside à Aire-sur-la-Lys. Franck Moncomble était devenu sapeur-pompier professionnel en 1993. Après un passage à la caserne de Lesquin, il était arrivé au centre de secours d’Hazebrouck il y a dix ans.

Chef d’unité du Groupement de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux (GRIMP), il avait été promu au rang d’adjudant-chef en 2007 et préparait le concours pour devenir officier. Il achevait également une formation de préventionniste pour intervenir en amont et sensibiliser la population aux risques d’incendies et d’accidents.

Ses collègues se souviennent d’un « bon camarade, fiable, un grand professionnel. Il avait beaucoup de charisme et suscitait le respect. On pouvait toujours compter sur lui. » Le chef de centre, le lieutenant Jérôme Folens, et l’ensemble du personnel « profondément attristés » ont présenté leurs condoléances à la famille du pompier disparu. « Nous partageons avec eux cette dure épreuve. »

L’adjudant-chef Moncomble repose actuellement au salon funéraire Lourdel, à Aire-sur-la-Lys. Il sera inhumé jeudi à 15 h à l’église Notre-Dame de l’Assomption à Racquinghem. À partir de lundi et jusqu’à la veille des funérailles, un registre de condoléances sera ouvert au centre de secours d’Hazebrouck, rue du Dispensaire.

Source et photo la Voix du Nord.fr