Le pompier blessé dans l’incendie de Koumac n’a pas survécu

Terrible nouvelle que celle annoncée ce mercredi soir. Pour la première fois en Nouvelle-Calédonie, un pompier est mort au feu.

Bertrand PIME, garde-champêtre de Koumac et volontaire au SIVM Nord, est décédé après avoir été gravement brûlé mardi en combattant un important feu de brousse sur sa commune.

Alors qu’on le savait entre la vie et la mort, Bertrand PIME n’a pas survécu. Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a annoncé ce mercredi soir le décès du sapeur-pompier volontaire qui avait été grièvement blessé hier midi, en intervenant sur l’important feu de brousse de Koumac.

Ce père de famille est le premier pompier calédonien à trouver la mort au feu, souligne le président du gouvernement. Hommage lui sera rendu à travers les honneurs militaires, ceux des sapeurs-pompiers et des gardes-champêtres. Celui qui a donné sa vie pour protéger les autres sera décoré, à titre posthume, de la médaille du courage et du dévouement.

Les sapeurs-pompiers du GSCF présentent leurs plus sincères condoléances à son épouse, ses enfants, ses proches et ses collègues.

 

Source: franceinfo