Les catastrophes naturelles qui ont marqué 2018

 

Le nombre de catastrophes naturelles a été multiplié par 4 depuis 1970. L’année 2018 a été chamboulée par des catastrophes particulièrement dévastatrices telles que les inondations dans l’Aude et les incendies en Californie.

Une station balnéaire grecque incendiée en juillet

Un incendie ravage le 23 juillet la station balnéaire de Mati, dans la grande banlieue d’Athènes en Grèce, tuant près de 100 personnes. Ces dernières sont nombreuses à avoir péri dans des embouteillages alors qu’elles tentaient de fuir le village. D’autres, réfugiées dans la mer, se noient en l’absence de secours.

Le Japon frappé par le typhon Jebi début septembre

Le 21ème typhon de l’année en Asie, Jebi, tue 11 personnes début septembre dans l’ouest de l’archipel japonais et provoque de nombreux dégâts matériels, obligeant l’aéroport d’Osaka à fermer ses portes.

Il est classé dans la catégorie des typhons “très puissants” et correspond au premier de ce type depuis 1993 dans la région.

Peu après, un séisme de magnitude 6.6 provoque plusieurs glissements de terrain dans le nord du pays, faisant à son tour 35 victimes.

Les Philippines dévastées par Mangkhut, mi-septembre

Un super typhon nommé Mangkhut, s’abat à la mi-septembre sur le nord des Philippines et déverse des trombes d’eau sur Luçon, l’île la plus peuplée de l’archipel. Cumulant plus de 100 morts, il est considéré comme la tempête la plus puissante au monde depuis le début de l’année.

Il tue 4 personnes dans le Nord de la Chine et fait vaciller les gratte-ciel à Hong-Kong. Des arbres sont arrachés et des routes endommagées. Le gouvernement local déclenche même l’alerte la plus élevée.

L’Indonésie secouée par un puisant séisme le 28 septembre

Le 28 septembre, la ville indonésienne de Palu, située sur l’île des Célèbes, est détruite par un tremblement de terre de magnitude 7.5 sur l’échelle de Richter. Les dégâts causés par le séisme sont amplifiés par un raz-de-marée provoqué par les secousses.

Au total, 2200 personnes perdent la vie. Près de 220 000 habitants sont déplacés et souffrent d’un manque d’eau potable et de ressources alimentaires.

Le GSCF est intervenu sur l’île des Célèbes, suite à cette catastrophe : lire le rapport de mission

Le samedi 22 décembre, 426 personnes trouvent la mort dans un nouveau tsunami ayant frappé les côtes situées  près du Détroit de la Sonde. Le pays, régulièrement frappé par des catastrophes naturelles, est situé sur la “Ceinture de Feu du Pacifique”.

Le Japon touché par un super typhon fin septembre

Lors du week-end du 29 et 30 septembre, le chaos règne dans les transports japonais alors que le pays est frappé par le super typhon Trami. A l’origine de 4 morts et de 120 blessés, selon le dernier bilan officiel, le 24è typhon de l’année en Asie suscite des pluies torrentielles.

Début juillet, un phénomène similaire était déjà la cause d‘inondations inédites, condamnant près de 220 personnes.

Les Etats-Unis traversés par l’ouragan Michael en octobre

L’ouragan Michael, le troisième le plus puissant à avoir jamais sévi sur le territoire américain, frappe les côtes du Golfe du Mexique en Floride le 12 octobre et remonte ensuite dans les terres. Il touche la Géorgie, la Caroline du Nord et la Virginie, ôtant la vie à au moins 29 personnes, d’après le dernier bilan.

Des dizaines de maisons et de commerces du front de mer sont entièrement emportés par les vents.

En septembre, plusieurs régions des Etats-Unis avaient déjà été dévastées par l’ouragan Florence, à l’origine d’inondations historiques.

Un département français sous les eaux en septembre

En France, le département de l’Aude reçoit dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 septembre l’équivalent de trois mois de pluies en quelques heures, les pires précipitations localement depuis 1891. Les inondations et les coulées de boue entraînent la mort de 14 personnes.

Le GSCF a porté secours aux sinistrés de l’Aude.

La Californie en proie aux flammes début novembre

La ville californienne de Paradise est réduite en cendres en l’espace de quelques heures lorsque l’incendie “Camp Fire” se déclare le 8 novembre dernier, laissant sur son passage un total de 85 victimes. 60 000 hectares sont détruits. Les épaisses fumées sont ressenties jusqu’à San Francisco, à 240 kilomètres de là.

Trois personnes trouvent la mort dans un autre incendie plus au sud touchant la célèbre station de Malibu : le “Woolsey Fire”.

 

 

Source : le figaro